AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 Des Monstrations

Aller à la page : Précédent  1, 2
Message Auteur
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Mer 23 Sep - 20:51

Merde, c'est fou comme la lumière baisse, me doutais pas qu'il était si tard... Je dois vraiment m'approcher beaucoup beaucoup pour y voir quelque chose... ce qui n'est pas rassurant parce que la deuxième étagère a l'air de faire un peu la gueule, après la chute de sa copine... J'arrive quand même tout près du pied corné du patron, et là... Ben ouais, et là quoi ? Qu'est-ce que je fais ? Des chatouilles à ras du sabot ? Et si il est chatouilleux et qu'il me balance une ruade dans les dents ?

Je note distraitement le gros coup de tonnerre avec un "tout s'explique" mental relativement indifférent, quoiqu'ennuyé... L'orage, c'est de l'eau, et sur mes ailes, l'eau, c'est au minimum pas top... Surtout que celui-là va être de première, on y voit tout mauve...

Faut croire que j'étais tellement absorbée que j'ai pas fait gaffe à tout ce que ça pouvait avoir d'anormal. Les couleurs, je veux dire. Et le tonnerre qui sonnait bizarre pour du tonnerre... Y'a eu comme un flash, et là l'autre dans la boutique se met à gueuler mon nom.
Ca ça fait vraiment peur.
Pour qu'il me hurle après avec un tel air terrorisé, c'est que c'est hyper grave.

Je me suis redressée juste à temps pour le voir passer devant moi comme une comète, et foncer direct par la trappe au fond de la pièce. J'étais alertée, c'est pour ça que j'ai pas réfléchi. J'ai claqué la porte de l'arrière boutique. Bondi vers la trappe. Chopé la corde au passage. Tiré dessus comme une perdue en plongeant à sa suite. La trappe s'était pas tout à fait refermée quand la porte a volé en esquilles. J'ai vu le blanc. J'ai même cru que je verrais plus rien après, et ça a été vrai pendant un bon moment. Quelque chose a secoué la trappe, le tout petit 10 cm de trappe pas refermé, mais je me pendais à la corde et elle a claqué quand même.

Et au-dessus, c'était comme si c'était la fin du monde.

Je peux même pas dire que j'ai eu peur.
J'ai pas eu le temps.
J'ai peur bien des secondes plus tard.
Quand suspendue à ma corde, la hanche qui tape contre l'escalier en bois, je réalise que j'ai rien compris à ce qui se passait.
Mais que c'est très grave...
Là haut y'a quelque chose qui hurle comme un vent de tempête, mais en infiniment plus violent. Des bruits de craquement, d'arrachement.
Et cette lumière qui filtre par les rainures de la trappe.
Blanche.
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Sam 3 Oct - 15:05

Aux dernières nouvelles, j'étais seul dans une pièce, avec comme seuls adversaires des ustensiles de tailles, de poids et de valeurs très variés. Et qui, selon toute probabilité, étaient plus inanimés les uns que les autres. D'autant plus mystérieuse est donc la sensation d'avoir été piétiné par une horde de taurens en rut lorsque j'ouvre mon premier oeil. Le second met d'ailleurs un peu de temps à suivre, et en gémissant je me touche l'arcade du bout des doigts. Parce que je m'attends à y trouver un oeuf de dimension plus que respectable.

Or non, rien. C'est tout à l'intérieur, faut croire. A l'intérieur, le galop qui me fait résonner la soupière. A l'intérieur, le type qui s'amuse à frotter une râpe à gruyère sur mon cortex. Une chance que je puisse pas l'attraper. 'lui ferais sa fête pour me calmer les nerfs.

Une fois les mirettes grandes ouvertes, et la vue stabilisée sur une seule image et pas deux, je pige que je suis allongé par terre, sous une trappe d'où sort une lumière bizarre, un peu ouverte. Je suis aussi sous une jupe, et un instant je me demande si j'ai pas atterri au paradis des Sylphelins, avec jolies filles à volonté, mais quand ce qui me reste d'esprit additionne deux et deux, je pige que la jupe en question appartient à une vieille connaissance.

Donc, je suis vivant. Bonne nouvelle. Au bazar environnant - je remue la tête pour voir, et le galop s'intensifie - je suis certainement dans un magasin. Ah, pas un, le magasin que j'avais l'intention de piller. Avant de...je sais pas. Je me souviens plus trop. Si elle était pas suspendue à une corde, j'aurais bien dit que c'était ma très chère camarade qui m'avait sauvé...

Mon bras, resté par commodité immobile depuis que je m'étais tâté l'oeil, retombe lourdement sur le côté. A tous les coups, je me suis froissé une aile, bordel. Va encore falloir que je papillonne dans le vide pour remettre tout ça, et avec Miss comme spectatrice, ça va lui donner un nouveau sujet de moquerie. Incroyable comme j'ai la poisse depuis que je l'ai croisée.

J'ouvre enfin les yeux, vraiment. En même temps, et pour voir des choses, pas pour discerner du flou et tenter d'interpréter ce qui le compose. Mais je reste allongé, parce que je douille, et j'ai les foies de savoir ce qui se passera quand je me redresserai. J'ai la bouche pâteuse, en prime. La totale avec garniture.

Mal au...crâne.

Parce que, non, par bonheur, elle n'est pas dans mon cerveau, et que si je bouge pas, elle va me traiter de fainéant, j'anticipe. Elle a l'air d'aller bien, elle. Tout juste un peu crispée. Je bascule la tête pour pas qu'elle croie que je regarde là où je devrais pas. Je suis pas certain d'être en état de résister à une grande tarte dans la tronche, même décochée avec une force de mouche.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Des Monstrations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Ville de Lonedonne : Territoires de la surface -