AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 Des Monstrations

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message Auteur
MessageSujet: Des Monstrations   Mer 18 Mar - 22:15

Si j'avais été un gobelin, j'aurais dit "crise urbanophobe".
Si j'avais été un orc, ç'aurait été un "retour vers Dame Nature".
Oui, mais je suis petit, j'ai une paire d'ailes, un caractère de merde, et j'ai juste dit que j'en avais ma claque de la ville, de l'odeur, des gens et de l'odeur des gens. Tout plutôt que froncer des narines en faisant gaffe à éviter un sandwich à moitié beurré, et qui exceptionnellement est retombé du bon côté. Tout plutôt que le blablatage des nanas qui se dandinent mais qui hurlent si on s'approche un peu trop en criant "au viol" ou d'autres trucs dans le genre, alors que même pas vrai, j'l'ai jamais fait, ou alors y'a longtemps, ou bien j'ai oublié, ou elle sentait pas bon.

Donc, grande résolution, mais petite expérience. Le bled, c'est toute ma vie. J'en suis pour ainsi dire jamais sorti. Triste, non ? Y'a des glands qui s'imaginent les sylphs en train de butiner d'une fleur à l'autre, tout gentils, tout mignons. Riez pas, je suis sûr que vous l'avez pensé aussi ! Et ben pas moi, si je bois, c'est pas du nectar, et si je bouffe, pas du pollen. R'marquez, parfois, on éternue aussi, mais pas pour les mêmes raisons.

Pis autre problème, j'suis pas le gars hyper sociable. Donc pas de pote pour me dire "va ici, c'est trop méga chouette" ou "j'te conseille ce coin-là, mon gars". J'étais totalement livré à moi-même, mais zut, à la fin, y'a d'autres glands qu'ont du faire des balades en forêt sans revenir en ville les pieds devant.

J'me suis préparé psychologiquement, en clair, ben...rien, que dalle, j'ai pris deux-trois affaires, de quoi boire et manger un peu, pis barré dans la nature, retour à l'état primitif, tout ça, génial.

Des fleurs.
Des arbres.
Encore des fleurs.

Trop bien. Au moins, ça sent pas mauvais ! M'enfin niveau boisson, c'est plutôt décevant. Il paraît que c'est avec des plantes qu'on fait les meilleures choses, faudrait que j'apprenne.

Bon, se ballader, ça va bien trois minutes, mais on s'en lasse. Pis c'est fatiguant. Un bon gros arbre avec de l'herbe qui gratte pas en-dessous, je me suis posé, tranquillou. Confortable, au moins autant que la moitié des piaules que je me suis coltiné ce mois-ci. Les mains derrière la tête, je ferme les yeux. C'est bizarre, pas d'odeur de moisi. Pour un peu, ça me manquerait.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Mer 18 Mar - 23:42

Pfiouuuuuh !
C'que ça fait du bien !!!!
Plus de pavés poisseux, plus de poubelles au regard torve, plus de foule oisive qui traîne ses savates engluées de cochonneries aux origines aussi douteuses que diverses. Plus besoin de louvoyer entre les gens pleins de bras avec des mains aux bouts de leurs bras, des mains pleines de plein de doigts qui s'aimantent aux bourses pleines ou aux arrières-trains rebondis. Ou plats. J'ai vu même des moches se prendre des mains aux fesses... C'est dire si c'est frénétique !

Comme d'hab', donc, gros soupir de soulagement alors que je quitte LoneDonne la crasseuse pour les prairies de l'ouest et la route de Robe Inwoude. Je revis. Les poumons qui se défripent, les épaules qui se détendent, les pieds qui frôlent l'herbe haute, juste pour le plaisir...
Et puis ce silence peuplé de chants de ptits zoziaux... Je ne comprends pas qu'on puisse lui préférer ce brouhaha continuel ponctué de claquement de couvercles ou d'appels traînants de Mados en maraude...

Ici, personne. Un désert bienvenu...
Un désert que je m'approprie comme à chaque fois, pour ce bref voyage à danser entre les ogres trop lourdauds pour m'attraper, les fauves trop fainéants ou les cerfs trop cons. Je souris. Rien ne presse. Et ces petites fleurs jaunes sont tellement jo...

Ah merde !
Qu'est-ce qu'il fout le cul dans mes fleurs jaunes, lui ?
Ah non mais il en a écrasé plein, c'est pas possible, il a des panards d'orc et des fesses de géant !
Et puis quelle idée de pioncer ici.
N'importe qui qui passe avec des envies malveillantes pourrait le griller tout vif qu'il n'aurait pas le temps de...
...
Nan, Fyria, ce serait mal.
C'est un malotru, une grande gueule débordante de grossièreté, un chameau mal luné, un emmerdeur fini, mais c'est pas une raison pour lui crâmer la couenne.
Même si ça te fait très très envie.

Nan, le mieux c'est de passer ton chemin et de laisser le suivant lui casser sa ptite gueule. Je suis sûrement pas la seule à qui il a tapé sur le système.
Hop, demi-tour, direction les ogres. Gros, stupides et muets. Tout ce que j'aime.
...
Ouais mais...
...
Non, c'est un...
...
Pfffff, c'est mal quand même...
...
Non c'est pas mal, faut être pris pour être appris, quand il ouvrira un oeil et qu'il se rendra compte qu'il a la gueule en forme de pierre tombale il aura comp...
...
C'est mal.
...
Rhôôôô tu fais chier avec tes bons sentiments à la con ! Idiote ! A tous les coups ils va se foutre de ta gueule. Hein ? Ouais, c'est ça, dernière chance, ouais. Pffffff. Espèce de poire.

Hé...
...
Hého, vous, là.
...
C'est dangereux, ici, vous êtes pas au courant ?
...
Hé !!!


Il va bouger, oui ?
Pas question que je m'approche pour le secouer, il serait foutu de crier au viol.
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Jeu 19 Mar - 0:06

Gneu ?!

J'avoue, je somnolais. Ma légendaire vigilance venait de me faire faux bond. Ce sixième sens qui me faisait éviter déchets, embrouilles et autres joyeusetés avait décidé de prendre quelques vacances. Méritées, je sais pas, quoique je lui doive une fière chandelle sur deux ou trois affaires. Il n'empêche. Les congés, il aurait pu attendre une incursion dans un territoire moins hostile. Ou...non, pas hostile. Inconnu. Ca revient au même ?

Franchement, mon rêve était cool. J'étais toujours moi, donc le type parfait, sauf que là, personne me bousculait en faisant semblant qu'c'est pas exprès dans la rue, j'étais pété de thunes, bien fringué, et quand je tripotais une jolie fille, elle me remerciait de mon attention. J'avais une baraque avec une fontaine à bière et une à pinard, avec un lit moëlleux, et dix types sous mes ordres chargés de laver le sol avant que j'y pose le pied. Je vous liste même pas mes conquêtes, ce serait indécent. Me prenez pas pour un débile, je sais que ça se réalisera sans doute ni demain ni même après-demain. Mais dans le tas, y'a bien un ou deux trucs envisageables, non ?

Tout ça pour dire que j'étais plutôt bien à dormir.
Et oui, il y'a un problème.
Le temps du verbe.
Le passé.
Parce qu'on venait de me réveiller.

Donc du statut de dormeur bienheureux, je passai à celui d'embrumé, et de quelle humeur ? Mmm ? Nan mais mettez-vous à ma place, vous auriez était bien luné, vous ?

...

Bon, je l'avoue, c'était un gros mensonge. Je dormais, mais je rêvais pas. Qu'on me réveille ou non, ça me faisait ni chaud ni froid ni rien du tout d'ailleurs. Et si j'étais de mauvais poil, c'est que c'était comme ça, point barre à la ligne sans ouvrir les guillemets.

Par contre, j'ai sursauté, au cas où l'ennemi du marchand de sable ait de mauvaises intentions. Une voix féminine n'est pas nécessairement signe de bonheur. Vraiment. Même si elle est plus agréable qu'une voix caverneuse et velue quand il s'agit de crier "Hého".

Pis après ça, par principe, j'ai ouvert les yeux.

Ah.
Elle.
Forcément. J'aurais du reconnaître le ton.

Regard rapide, pas armée, c'est toujours ça. Même pas un projectile potentiel. Cool.

Par contre, menace de danger. Ne pas rire. Surtout, ne pas rire.

Dangereux ?

Là, j'ouvre vraiment les yeux. Avant, ils étaient en état intermédiaire, prêts à se refermer. Au cas où ce soit un branque qui demande son chemin et que ça vaille pas le coup de lui répondre. Mais bon, pour elle, l'effort est envisageable.
Sur l'éveil, pas sur l'humeur.

Oh ! Vous êtes venue me sauver des jonquilles carnivores ? A l'aide, je me meurs, je veux pas finir bouffé par des végétaux !

Je m'en écarte quand même, des fois qu'elle réagisse en me plantant contre l'arbre. Pis je sors des fleurs jaune. Une écologiste peut-être ? Ou bien elle veut offrir un bouquet à son mec ? Si c'est le cas, la couleur est mal choisie.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Jeu 19 Mar - 1:09

Connard.
J'ai dû le penser tellement fort qu'à mon avis il l'a lu dans mon regard.
Ou alors c'est qu'il mérite un "abruti" à côté du "connard".

Naaaaan, n'ayez crainte, c'est vous qui les boufferez, les jonquilles.
Bulbe en avant.
Quand quelqu'un d'encore plus mal intentionné que moi, passant par le même chemin relativement fréquenté, vous aura vu, et aura décidé que franchement, vous déparez par trop le paysage.
Y'a des gens qui trouvent que les petites tombes grises sont tellement plus jolies que des gueules dans le genre de la vôtre...


Je hausse les épaules et amorce un départ qui n'est en aucun cas, ne déconnons pas, une fuite devant la lourdeur de ses sarcasmes, non mais des fois...

Mais après tout, chacun ses choix, rien de plus personnel que la mort, chacun devrait pouvoir choisir la sienne ! Après tout, crever la tronche éclatée au milieu d'un champ de jonquilles, ça peut même paraître poétique.

Hop, bien droite, le menton haut levé, mes ogres m'attendent de massue ferme. Vaudra mieux que sauver la peau de ce vilain râleur même pas foutu de respecter les jonquilles.
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Jeu 19 Mar - 1:39

Ah la la...quelle susceptibilité. Incroyable. Comme si je l'avais agressée, c'est fou.
De nos jours, les gens respectent plus rien. Ils n'ont que des insultes dans la bouche. Alors forcément, ben moi je fais comme tout le monde. J'ai beau être conscient de mes qualités, c'est pas une raison pour jouer à tous les coups les originaux.
Bref. Mistinguette veut jouer les vilaines.

Ah j'vois ça. Fréquentée, et même mal fréquentée.


J'enlève une tige de "jolie-fleur-jaune-youpie-le-monde-est-beau" qu'est restée collée à mon aile droite, même que ça gâche les reflets. Les quinze autres collés à mon futal, rien à faire, y sera pas moins moche, mais les trucs colorés dans le dos, je respecte et j'entretiens, avec minutie même.
Après ça, je reviens à l'empêcheuse de ronfler et de...de quoi ? De mourir ? Elle plaisante, là ?

Et je dépare, moi ? N'importe quoi. J'apporte une touche d'originalité. Rien à voir.


N'empêche que maintenant, elle m'a fichu la trouille. Ca paraissait super calme, et la voilà qui me cause meurtre, sang, carnage, beuah je meurs & co. Je croise les bras, ptet qu'elle s'apercevra de son indélicatesse.

Pis j'ai rien vu de bien mortel jusque là. Limite le truc qui gesticule le plus et qui a l'air le plus menaçant depuis que je suis entré dans la forêt, c'est vous.


Par précaution, je sors ma dague et je l'accroche à ma ceinture. On sait jamais. C'est extravagant. C'est certainement pour me pourrir l'existence par plaisir. Mais ça peut aussi être vrai, cette histoire de menace. Et là, je vois qu'elle est en train de se tirer, après m'avoir sciemment collé des cauchemars.
Pimbêche.
En plus, faut que je la suive.
Pff...

Hé, mais...nan ! 'tendez, quoi ! C'est quoi ces dangers ?


J'vous jure, si j'étais pas visé par la Faucheuse, jamais je me serais abaissé la rattraper avant qu'elle s'esquive. Mais il paraît que dans une vie, bah la vie en elle-même, c'est précieux, et qu'y faut la préserver. Tant pis pour l'honneur que j'ai pas, de toute façon.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Jeu 19 Mar - 23:48

Ah ben quand même, on s'excite un peu.
Dingue ça, pendant deux bonnes minutes j'ai eu l'impression de parler aux ptits oiseaux tellement ça n'avait pas l'air de percuter.

Allez, ça vaut la peine que je ralentisse et que je lui balance une ou deux vérités par-dessus mon épaule.

Vous avez vu beaucoup de siesteurs béats, ici ? Malgré que le lieu s'y prête à merveille ? Non ? C'est normal.
La plupart des gens qui s'offrent un roupillon ici ne le font qu'une seule fois. Après ils ont compris...


Je m'arrête et me retourne à demi.

Il y a trois catégories de gens qui risquent de passer ici.
D'abord les comme moi qui n'aiment pas la bagarre ni les effusions de sang et qui vous foutront la paix.
Ensuite, les grosses brutes assoiffées d'hémoglobine, qui vous défonceront ce joli chapeau et tout ce qu'il y a en-dessous juste pour voir gicler votre cervelle.
Enfin, ceux qui en veulent à vos poches.

Et comme je suppose que vous n'êtes pas assez crétin pour vous balader avec votre fortune, il y a de forte chances que celui ou celle qui vous fasse les poches les trouve vide ou presque. Il est également fort probable que ce voleur frustré en conçoive une belle dose de dépit. Et que cette dose de dépit se concrétise par un coup de massue, de lame, de poing, ou une belle étincelle bien dévastatrice.


Je le fixe rien que pour le plaisir de voir le petite flamme d'incertitude qui lui vacille dans l'oeil.


C'est assez précis ?


Dernière édition par Fyria le Ven 20 Mar - 0:41, édité 1 fois
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Ven 20 Mar - 0:38

Et gna gna gna.
Tout ça parce que ça a déjà fait trois lieues dans la forêt, ça se prend pour une baroudeuse qu'en a vu d'autres, des vertes, des pas mûres, des pommes, des poires, et même des scoubidoubidous. Grr. Ca m'irrite. Je suis irritable et irrité.
Cela dit, j'ai pas envie de devenir étripé. Ce serait du gâchis, un si bel athlète. Donc je reste dans les parages de la demoiselle sarcastique. Sans que ça m'ôte l'envie de lui couper la chique. Le grand malheur, dans tout ça, c'est qu'elle pourrait bien avoir raison avec sa démonstration.

Raison...
J'en ai une, de raison, pour venir me dorer la pilule sous les frondaisons, même si toute la forêt n'est pas ma maison. Une bonne, même ! Et oui ma bonne dame !

Bon, une seconde, z'allez regarder ce que je porte dans le dos. Je sais, z'avez les mêmes, pas besoin de faire un concours.


C'est normal d'être crispé sur sa dague comme ça ? Alors que la seule bête sauvage du coin est un écureuil curieux ?

Seulement ben de dos, ça me cache moi et ma virilité. Pis y'a des jolies couleurs, faut reconnaître. Alors quand je suis en ville, certes on m'égorge pas, on m'étripe pas, on me vole pas, mais on s'approche et on me prend pour une gonzesse. Et on leur fait quoi, aux gonzesses dont on approche par derrière ? Mmmh ? Vous voulez une démo ?


Raconter ça, ça me renfrogne. Encore plus. Si, si.

C'est pour ça que j'ai fait un roupillon sylvestre. Et non, j'avais pas pensé aux massues, aux lames, aux poings, ou aux...aux quoi déjà ? Ah oui ! Aux étincelles.


A fixeuse, fixeur et demi. Et grosse poilade par-dessus le marché.

Mort de rire ! Des étincelles. Pis tant qu'on y est, on pourrait m'attaquer avec des éclaboussures ! Top dangereux ! Y'a quoi dans la même série "penses-y, ça peut t'tuer mon cochon" ? Les coups de soleil ? les courants d'air ?
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Ven 20 Mar - 1:44

Tiens tiens...
Ainsi donc on se repose des tripotages malsains le cul dans les jonquilles des bois... Non mais ça se tient, j'ai jamais entendu dire que les jonquilles soignaient les meurtrissures aux fesses mais après tout je suis pas herboriste.

Ceci dit je comprends parfaitement bien que ça saoûle à la longue. Donc je hoche la tête d'un air entendu. Oui je sais il est grossier mais des fois moi aussi quand je me prends ma quinzième main au cul de la journée.

Seulement là où je souscris pas, c'est qu'il a l'air de se payer ma fiole, ensuite.

Jamais essayé les coups de soleil, jamais croisé quelqu'un d'assez brillant pour ça, et aujourd'hui n'est pas le jour, manifestement. Par contre pour les courants d'air, si ça tuait, vous le sauriez déjà, avec le spécimen que vous baladez entre vos deux oreilles, mon pauvre ami !

Mais vous sortez d'où pour pas connaître les étincelles ? Là c'est moi qui suis morte de rire, haha ! Non mais vraiment !!!


C'est qu'il m'a fichue en colère cet idiot ! Moi qui suis si fière de mes jolies étincelles toutes bleutées ! En plus je les soigne en artiste, j'essaie de leur donner des formes et tout, et même que récemment j'ai allongé un fauve kipeu avec une seule grosse décharge en forme de pâquerette ! Rôti le fauve ! Même la queue était irrécupérable ! Alors que ce gros malotru d'ignorant qui vient se moquer de mes étincelles, ça, ça me rend méchante !

Du coup, hop, un geste, la main poussée en avant, et j'en catapulte une belle, en forme de.. hum. Oui, j'avoue, en forme de poing fermé avec un doigt qui dépasse. Enfin bref. Donc je l'envoie en pleine poire d'un ratcroupi qui passait par là. J'ai jamais aimé ces bestioles, mais celle-là méritait pas ça... Même pas le temps de faire Iiiiiirk... Il reste un tas de centre et quelques dents...

Je me retourne vers lui, toute rouge de colère.

Et ça, c'est quoi ? Un ptit coup de zippo pour allumer votre pétard ? A votre avis il en faudrait combien des comme ça pour faire fondre votre petit rictus à la con ?

Ah ouais, ça m'apprendra à donner des conseils, tiens !
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Ven 20 Mar - 14:56

Mais c'est qu'elle mordrait avec la langue, celle-là ? De quoi j'me mêle ? Elle s'est vue, avec ses grands airs de caïd des sous-bois sous prétexte qu'elle peut, paraît-il, allumer un chandelier sans briquet, tant qu'il y'a pas trop de bougies sur le portoir ? Y'a deux trucs qui m'énervent plus que les autres, dans la vie : la mauvaise bière et les prétentieux. Devinez à laquelle elle appartient.

Avec un dédain absolu, je la regarde qui prépare son truc avec une tête concentrée comme quand...non, pas comme quand on fait ça, mais concentrée quand même. Le petit geste inutile, et elle flambe un malheureux rongeur tout en me montrant clairement ce qu'elle pense de ses remarques. C'est lâche, même pas capable de le faire avec son propre majeur !

Je décroise les bras, et j'applaudis disons...tranquillement.
Genre un battement toutes les deux secondes. Je vais pas m'user les paumes, non plus !

Fantastique. Fabuleux. Trop top. Génial. Maintenant, attendez, je vais faire de la magie aussi.


J'attrape la dague à ma ceinture, et je la sors.

Ca, c'est un "couteau".


Je me dis que "dague", elle connaît peut-être pas le mot.

Avec ce "couteau", j'fais exactement la même chose que vous au rat, sauf que j'alerte pas tout ce qu'il peut y avoir de dangereux dans les quatre lieues à la ronde avec mon feu d'artifice.


Je le range. Si je lui prête, elle va se blesser. Ou me le balancer dessus.

Ou alors c'est une stratégie, genre "Ohé, je suis là, venez m'attaquer !!". Vachement plus discret que moi qui fais ma sieste, quand on regarde ! Franchement, d'nous deux, j'sais pas chez qui les courants d'air ont fait l'plus de dégâts !


Par plaisir, je garde scrupuleusement mon, je cite, "petit rictus à la con". Que je comprends pas, d'ailleurs, je fais ma tête renfrognée habituelle. Un autre rat, peut-être la rate de feu le rat, passe à quelques pas, je récupère mon arme et je la balance dans sa direction. Plantée, la vermine. Sans effets pyrotechniques.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Ven 20 Mar - 15:22

Ah ouais ?

Attends voir mon ptit père.
Sur un rat ça donne pas des masses alors tu peux faire le malin avec ton canif.
Si j'avais crâmé un fauve t'aurais pas eu l'occasion de la ramener, non plus.

Ca y est, il m'a agacée.

Alors ni une ni deux, je renvoie mon étincelle, même pas la toute grosse.
Sur son cadavre de rat.
Avec le couteau planté dedans.
Le rat devient petit tas de cendres.
Quant au couteau... La lame et les ferrailles prennent en beau rouge orangé. Le manche... Ah ? Il était en bois ? Quel dommage.

Je ne lui réponds même pas.
Tant pis pour sa gueule.
Et en passant à côté de la pièce d'art moderne, je me penche, souffle un coup...
Les cendres du rat se dispersent... avec celles du manche du couteau.

Allez, je résiste pas, juste un mot par dessus l'épaule et cette fois je m'en vais pour de vrai.


C'est vrai... Ca fait plein de dégâts...
Bonne journée quand même.


Bye bye, enflure.
Et je prends le chemin de Robe Inwoude.
Là où il y a bien plus méchant que des rats.
Mais ça, tu les découvriras bien assez tôt, Mister Sarcasme.
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Ven 20 Mar - 20:24

Mais...
Mais...
MA DAGUE ! Mais elle est malade, celle-là ? Qu'est-c'qu'elle veut ? Une ordonnance ? Se retrouver éparpillée aux quatre coins de Lone Donne ? Façon puzzle ?
J'l'ai regardée, incapable de bouger. Elle allait pas le faire, quand même ? Si ? Je me précipite vers ben...le bout de ferraille planté dans le sol, qui est vaguement ce qui reste de ma fidèle compagne, qui avait connu tant de menaces courageusement apposées par derrière, dont ma préférée, "La bourse ou les bourses ?"
La voir comme ça, mise à nu, pour un peu, ça me donnerait presque envie de pleurer. Et l'autre qui s'éloigne en ondulant du derrière, l'air d'une princesse. En rogne. Je suis en rogne.
Je volette à fond de train, et une fois juste derrière Miss Susceptible, j'utilise ce qui reste de ma dague pour euh...piquer les parties charnues. Pas fort, hein, juste histoire qu'elle tombe pas dans l'oubli.

Dites donc !!!


Au cas où elle ait pas compris, je lui montre la lame.

P'tet que chez vous, les biftons y poussent sur les plans de canna, mais chez moi, non ! Hors de question que vous partiez avant de m'avoir remboursé !


Je me retiens d'ajouter un avis supplémentaire, qui est que pour moi, ce couteau tout bête a une valeur sentimentale, à mes yeux bien plus grande que son fichu honneur ou je ne sais quoi.

Vous vous croyez vraiment tout permis ?


Je me rends compte que ma voix est montée de deux tons et d'un paquet de décibels.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Sam 21 Mar - 11:00

Aaaaah tiens, on dirait que monsieur Rien-à-Foutre a changé de ton.
Ceci dit, me piquer la fesse était une grave erreur, parce qu'à force je suis devenue exagérément sensible des fesses. Je me suis retournée d'un bloc, tendue comme un soutif de géante, avec une vibration intense dans les ailes, presque sonore, qui laisse présager du mouvement brutal et soudain. Et ma gueule des très mauvais jours. Zyeux noirs et dents serrées et même pas une ombre de sourire.


Vous rembourser ?
Je vous ai payée d'avance d'un bon conseil, le même que j'aurais donné à n'importe quel inconscient que j'aurais trouvé à la même place que vous, malgré le fait que vous me soyez profondément ANTIPATHIQUE et que je vous aie trouvé IMBUVABLE à peine trois secondes après vous avoir vu pour la première fois, alors ne venez pas me parler de remboursement ou de quoi que ce soit du style parce que franchement vous avez eu du bol, vous n'avez pas l'air de vous rendre compte que C'ETAIT VOTRE DAGUE OU VOUS !


J'ai hurlé.
Non mais carrément.
Et ici aussi, c'est ou je hurle ou je le grille.
Ce type... ce type me fait sortir de mes gonds.
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Lun 23 Mar - 11:19

Rah mais c'est qu'elle commencerait à me courir sur le haricot la colérique ! Avec ses leçons à la noix et à la mords-moi-le-noeud ! Je lui ai rien demandé, et pire que ça, je lui ai même rien fait ! Y'a des centaines, pt'êt même des milliers de personnes qui auraient le droit de me saccager la tronche à coups de tatane pour ce que je leur ai fait, mais elle en fait clairement pas partie !

Hé, ho, vous êtes née dans quel bled, vous ? Dans un patelin tout mimi tout mignon, où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ?


Elle me saoûle tellement que je prends même pas la peine de préciser "tout le monde il est beau, déjà c'est mort", ce qu'en temps normal, j'aurais pas manqué. Que ce soit vrai ou non, c'était désagréable, donc je le disais.

Vous croyez quoi, qu'j'allais vous embrasser parce que hypothétiquement vous m'aviez peut-être probablement tiré d'un mauvais pas qui n'était pas sûr d'arriver ? Qu'j'allais vous payer pour vos conseils ? Faut sortir de sa cambrousse, un peu, quand on joue les aventurières, faut supporter que tout le monde ne soit pas tout le temps de bon poil et prêt à tailler le BOUT DE GRAS !


J'ai crié ? Nooon, ça devait pas être moi. Il a du y avoir résonance. Contre le vieux chêne, là. Et si j'ai accentué des mots, c'est pur hasard.

J'ai un scoop : les gens sont tous des cons, ils vivent comme des cons et réagissent spontanément comme des cons. Seulement, à ce concours de cons, je dirais que vous faites mieux que participer, vous êtes une concurrente de haut vol ! Allez-y, utilisez vos allumettes pour carboniser mon moyen de défense, plutôt que sûr le monstre qui a l'air d'arriver là-bas ! Super intelligent, j'ai connu une elfe qui aurait fait la même chose !


Je lui pointe du doigt la masse informe qui s'approche. Ah oui, quand je m'engueule, je m'engueule, je suis dans le débat, pas dans l'interaction avec l'extérieur.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Jeu 2 Avr - 23:04

Insultez encore les elfes et je vous EMIETTE !!!!

Waow, je savais pas que je rugissais aussi bien. Ca doit être pasque je suis jamais à ce point en colère.

Votre monstre, c'est juste un rat-croupi de rien du tout, à mains nues je le zigouille, mais vous naaaaan vous faut votre canif en fer-blanc, ben tiens, et après ça ça fait son Grand Mimile, meuh non madmoiseeeelle, moi je crains rien, je suis l'plus fort le plus beau le plus malin !

'ffectivement y'a un rat-croupi qui arrive en trottinant, peinard, par le tumulte alléché. Ben qu'il mange du sale con, tiens, c'est un menu idéal pour un rat.

Démerdez-vous avec votre rat, et imaginez-vous que la grande majorité de ceux de cette ville les dégagent comme si c'étaient des MOUSTIQUES, et puisque vous êtes si incroyablement intelligent, imaginez avec quelle facilité ces mêmes gens pourraient saccager le portrait déjà pas brillant d'un machin comme vous QUI A PEUR D'UN RAT-CROUPI !

Là-dessus, volte-face, les poings serrés, les fesses idem, les ailes qui vrombissent, et je me casse.

Cette enflure a insulté les elfes.
Qu'il crève dans l'estomac d'un rat, je m'en cogne.
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Mer 6 Mai - 21:07

Mais...mais...

Là j'avoue, elle me fait carrément craquer. Non seulement madâââme se la pète comme pas deux, genre "Des trolls zombies berserks ? Mais j'en cueille deux pour mon p'tit dej !", mais en plus madâââme pourfend les préjugés, madâââme défend l'injustice, madâââme lutte contre les clichés, madâââme a bien ses ailes, mais elle a du oublier d'enfiler son auréole et sa robe blanche ce matin. Sans compter qu'elle me plante comme un con face à...à un rat tout pourri, dont je shoote dans le derrière pour l'éloigner des restes de ma dague, des fois que la sale bête ait envie de pisser dessus.

Et je poursuis la furie vengeresse pour lui expliquer ma vision des choses. Alors non, je sais pas faire des étincelles en forme d'origami, j'allume pas de barbecue sans mon zippo, mais quand il s'agit d'aller vite, je sais comment me débrouiller.

Hé, moi aussi je sais bourdonner, sauf que je le fais en montrant moins mon GROS DERRIERE !


Grunt. Ca fait longtemps que j'ai pas été remonté comme ça. Contre une seule personne. D'habitude, avec ces efforts-là, j'arrive à en faire craquer trois ou quatre, mais elle s'obstine à me gonfler. En pleine cité, j'aurais considéré sa poudre d'escampette comme une victoire, mais j'ai pas la moindre envie de me balader seul dans ces bois. Parce que figurez-vous qu'une nana m'a dit que c'était dangereux, fichtre !

Et pis si vous réfléchissiez de temps en temps, vous auriez peut-être - parce qu'avec vous, j'ai quand même quelques doutes - compris que si on a des outils, c'est justement pour éviter d'avoir à ouvrir le bide des gros rats avec les dents.

Quoique, hargneuse comme elle était, elle choisissait peut-être entre les allumettes et les canines pour éliminer les rongeurs.

Essayez mêm' pas de vous débarrasser de moi avant que je sois sorti de ce merdier ! Vous vous rappelez ?


Là, je prends ma voix de fausset débile.

C'est dangereux, ici, vous êtes pas au courant ?


Je termine par un "Grmbl" parce que ça use les cordes vocales.

Alors c'est dangereux DONC quand je croise un type je lui incinère son seul moyen de se débrouiller. Vous trouvez pas qu'il y'a queq'chose qui cloche ? Franchement, on vous sort un raisonnement comme ça, vous trouvez pas qu'il y'a baleine sous gravillon ?


Si j'avais pas peur qu'elle me le brûle comme elle l'a fait avec feu ma dague - l'expression était bien trouvée - je l'aurais bien pointée du doigt pour appuyer ce que je disais. Ca avait l'air de mal rentrer dans son crâne qu'elle m'avait collé dans les ennuis. Et comme j'étais pas un mystique voyant des épreuves du destin partout, elle m'en sortirait, ou elle s'y retrouverait comme moi jusqu'au cou. Solidarité sylpheline.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Ven 8 Mai - 19:08

Oh le CUISTRE !!!!
En plus si ça c'est pas de la mauvaise foi !!!!
Il est minuscule mon derrière !
Attend-voir je vais lui coller une poignée de phalanges sur le museau à ce malotru, ça va pas traîner !

Je le retourne en bloc mais il blablate encore de moulin à conneries ! Et comme par hasard, il a enfin pigé ce que je m'échinais à lui faire comprendre.
Mais trop tard.
Je suis fâchée.
Mais je savoure.
Parce que là, il ne fait rien d'autre que d'admettre, primo : qu'il est effectivement en danger et donc que j'avais raison de le mettre en garde, et secundo : qu'il a besoin de mon aide.
Ah vous pouvez pas savoir comme ça fait du bien.
Tellement de bien que je reste en vol stationnaire, avec un sourire sournois sur le visage, à le toiser longuement, trèèèès longuement.

Non, pas exactement...

La voix mielleuse...

Quand je croise un type je l'avertis gentiment qu'il doit faire attention. Quand ce type ne me croit pas, me ricane au nez, puis va jusqu'à m'insulter et de traiter de tas de noms désagréables, alors, parfois, je m'énerve un peu.


Sourire faussement innocent.

C'est dommage, si vous m'aviez crue dès le départ, rien de tout ça ne serai arrivé...

Un peu plus large, le sourire.

En fait, tout ceci est exclusivement de votre faute...

Geste impuissant.

Ma foi, à part vous donner les quelques biftons qui remplaceront cette dague chez la boutiquière du coin je ne crois pas que je peux grand chose pour vous... Vous permettez ? Je cherche mon porte-monnaie...


Et je commence à fouiller ostensiblement mes poches... Aimable, courtoise, généreuse... La lady qui s'apprête à faire l'aumône à un misérable... Rhôôôô ça doit le faire bouillir, ça...

Mais tant pis pour sa gueule. Il avait qu'à pas me traiter de gros cul.
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Lun 11 Mai - 22:58

Il paraît qu'il y'a des animaux, quand ils sont mécontents, ils changent de couleur. Moi pas, et heureusement. Parce que là, elle me contrarie grandement, elle m'irrite, elle me casse les pieds, elle me gonfle, elle me saoûle, elle me fait perdre mon calme, elle me court sur le haricot, et plein d'autres synonymes encore. Elle sait qu'elle a raison, je sais que j'ai tort, et je peux rien faire.

A part être moi-même.

Toujours une bonne solution, d'être moi. Ca fait rarement avancer le schmilbick, mais ça détend. J'avale une grande fois pour me retenir de lui faire bouffer ses ailes, et je souris, c'est presque pas tout à fait forcé.

J'imagine que vous devez d'une certaine manière ne pas avoir complètement tort.


J'espère qu'elle s'est bien lavé les oreilles ce matin, c'est le genre de phrases que je prononce une fois l'an, fallait pas louper l'évènement.
Puis je prends un air désolé, et je soupire.

Mais malheureusement, je doute que votre menue monnaie suffise à rembourser ma dague...


Faut que je lui invente une histoire plus sexy que la vraie, à savoir que je l'ai piquée à la taille d'un tauren rond comme une boule carrée que j'avais malencontreusement assommé en ouvrant trop brusquement la porte d'une taverne dont je sortais. Vite, vite, Milyo, la langue, vite.

...parce que si la lame était des plus communes, le manche, c'était une toute autre histoire. En bois d'olivier des sables massif, importé de par-delà les mers jusqu'à Amster Damné, où il a été travaillé par un ébéniste de renommée divine, malheureusement mort aujourd'hui.


Pas mal, Milyo, très convaincant. Si j'étais pas un ingrat, je m'applaudirais. Long soupir deux, le retour.

Tout ça pour dire que...


Votre robe qui ressemble à un torchon.[

...vos splendides atours, ou encore...


Votre bout de bois qui ferait même honte à un elfe de trois ans.


...votre très belle arme magique ne suffiront sans doute pas à la rembourser, j'en ai peur.

J'ai déjà fait deux fois le soupir, alors il me reste le sourire commercial que j'ai jamais su faire : ça m'écrit "ordure finie sur le front". En même temps, on est pas bien loin de la réalité.

Et aussi que vous êtes pas prête d'être débarrassée de moi.


J'hésite à lui faire un clin d'oeil, mais ce serait inutile. Jamais je ne m'avouerai vaincu, jamais ! Et puis on est pas encore sorti de ce maudit bois, ça justifie que je joue un peu les parasites.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Dim 17 Mai - 11:06

"J'imagine que vous devez d'une certaine manière ne pas avoir complètement tort."

Oooooh que c'est suave.
Si j'étais chat je ferais le gros dos.
Si j'étais chien je remuerais la queue.
Si j'étais rossignol je chanterais à pleine gorge un glorieux chant de victoire.

C'est pas tant les mots que l'air qu'il a en les disant, comme quelqu'un qui vient de mordre dans un bout de gâteau et d'entendre croquer le cancrelat sous ses dents. J'adore.

J'écoute la suite avec un sourire affable et modeste, très réussi.
A chaque boniment qu'il me sort, je hoche la tête aimablement, oui, oui, bien entendu, oui, effectivement c'est embêtant...
Et si je crois pas celle-là tu m'en racontes une autre, mais en chantant cette fois s'il te plaît !
Tu me prends pour une débile ?
Je sais que j'ai l'air jeunette et naïve, mais je suis la soeur de Lymm Onde, faudrait pas me croire tombée du dernier pipi matinal de Dieu.

"Et aussi que vous êtes pas prête d'être débarrassée de moi."

Là je ris doucement.

Vraiment ? C'est ennuyeux, voyez-vous, parce que je n'ai pas la moindre intention de rester encore en votre compagnie...
Je crains fort du reste que votre histoire de manche ne soit qu'une tentative ridicule de donner à votre chère disparue une valeur qu'elle ne possédait en rien... Seul un crétin croirait qu'on monte une lame de merde sur un manche aussi précieux que vous le dites, donc vous cherchez à m'escroquer, ni plus ni moins.
Sachant que vous vous êtes déjà montré éminemment désagréable et intolérablement grossier, et que vous ajoutez maintenant la tentative de manipulation à la longue liste de vos méfaits, je suis au regret de vous annoncer qu'il est hors de question que vous vous accrochiez à mes jarretières. Vous voyez, je suis magnanime, je vous fais grâce du fait que vous me prenez pour une conne juste bonne à croire à vos salades.

Donc, Monsieur, je vous accompagne à la première boutique, je vous remplace votre couteau à éplucher les patates, et puis je m'en vais, et j'espère ne plus revoir jamais votre petite gueule de fouine.

Et si vous êtes assez futé, vous vous en tiendrez là, parce qu'il me faut vous avertir, si vous me cassez encore les pieds après ça, je vous grille la couenne.

J'ai débité tout ça avec ma jolie voix et mon plus grâcieux sourire, comme on complimente l'hôtesse sur ses goûts en matière d'arrangements floraux. Pas un mot plus haut que l'autre, tout sucre tout miel, je suis très fière de moi.

Je bifurque donc vers LoneDonne et le Prisunic de l'elfe.


Par ici, je vous prie, je ne tiens pas à ce que ça dure plus longtemps qu'il n'est strictement nécessaire...
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Dim 16 Aoû - 23:33

Position critique. Subir des assauts verbaux, c'est pas que ça me gène, notez. C'est pas comme si on m'insultait jamais, à chaque coin de rue, si je veux, je trouve un neuneu pas d'accord avec ma façon de voir les choses. C'est même limite étonnant qu'elle ne fasse que me gueuler dessus, à croire que je m'adoucis avec l'âge. Ou qu'elle a des nerfs en boyaux de géant : élastiques à l'infini, mais qui ne craquent jamais, même avec une pression pas possible.

Nan parce que l'agression physique, je sais gérer, enfin...je sais éviter, je m'enfuis très bien, voyez-vous. Et comme en général je suis pas le premier à frapper, ou alors pas exprès, ou alors en faisant très bien semblant que c'est pas exprès, bref, je peux partir le coeur léger et la raison tranquille : c'est l'autre l'abruti qui a recouru à la violence. J'ai la loi avec moi. Cette catin.

Mais donc elle non seulement elle parle, elle dit des trucs désagréables, mais en plus ben...c'est pas qu'elle ait raison, notez, non, c'est juste que...ben que moi, j'ai encore moins raison. Enfin, c'est surtout que, moi, je suis désarmé, et que sans arme, on a automatiquement des arguments qui tiennent moins bien la route. C'est mathématique. Evidemment que si j'avais mon couteau je me ferais pas humilier comme ça. Ca va sans dire.

Bon, donc, bref, je regarde le ciel, oh, un oiseau ! Oh, un arbre ! Oh, le sol, qu'il est beau le sol, vous ne trouvez pas, avec toutes ces déjections de rat en goguette ! Oh, une feuille qui tombe, que c'est romantique ! Oh, une silhouette, oh, un visage, oh, des ye...non, ça je préfère pas regarder.

Je joue le lutin blasé. Je le joue très mal, manque d'entraînement, mais c'est comme qui dirait un de mes derniers atouts pour le moment, alors on fait pas la fine bouche, et on fait croire que ce qui se dit ne nous atteint pas, que la fiente de la blanche colombe au volumineux derrière n'atteint pas le somptueux crapaud.


Diantre, mais quel esprit de déduction. Madââme.


Salué d'une courbette, d'ailleurs. Il faut toujours rendre hommage aux mots d'esprit.


Vous êtes quand même la première à dire que je suis "éminemment" quelque chose. Une éminence ! Je vais prendre ça pour un compliment. Madââme.


Du coup, y'a comme un coin de sourire qui revient. Le manuel de "comment perdre complètement la face, mais en fait pas complètement", par Milyo.


Par contre, "petite gueule de fouine", ça me peine.


Là, j'ai une folle envie d'ajouter un qualificatif, genre "venant d'une nana avec un profil aussi convexe", mais c'est pas dit qu'elle comprenne "convexe". Et puis elle, elle a sa baguette à démarrer le barbecue. Et je me sens pas une âme de charbon de bois.

Du coup, je me tais.


M'enfin, allons-y. Vous serez plus vite débarrassée de moi, et vous pourrez aller répandre votre sale caractère partout dans le monde.


Je sais pas où elle veut m'emmener. En fait, je m'en fous un peu, ma dague, on trouve le même modèle dans le moindre bouiboui craspec. Tant qu'elle me la repaie, ça me va. Et dès qu'elle me la repaie, j'arrête d'être sympa. C'est dur de se retenir de la qualifier de tous les noms d'oiseau. Saleté de baguette.

Si j'osais, j'essaierais de la casser. Juste pour qu'on soit à égalité.

M'enfin une attaque frontale, ce serait suicidaire. Noyons le poisson. Commençons à avancer. Devisons de manière neutre. Parlons de pluie, de beau temps et de mode. Dissertons sur les derniers méfaits des Dieux. A la réflexion, évitons la météo. Trop voyant comme discrétion. Les parents, trop intimes.


Hmm...dites, vous rencontrez souvent des gens aussi sympathiques que moi, quand vous vous baladez ? Juste par curiosité, je me demande si je suis un type fréquent...


L'innocence incarnée. On te donnerait les Bons Dieux sans confession, cher Milyo.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Mer 2 Sep - 22:40

Alors ses petites courbettes... Ca ne trompe personne. Bon, y'a personne, juste moi, donc dire que ça ne me trompe pas ce serait suffisant, mais j'avais envie de faire comme si j'étais un monde à moi toute seule. Pasque j'adore ça.

Et j'adore aussi qu'il ait pas aimé quand je l'ai traité de faciès de mustélidé, d'ailleurs j'appuie sa remarque par une courbette jumelle des siennes, traduction : rien à foutre mon pote, chuis pas payée pour astiquer ton égo.

Tout comme j'adore quand il me taxe de mauvais caractère. Comme si moi j'avais mauvais caractère ! Je suis la douceur même. Exquise et délicate comme une fleurette, toute fragile. Non mais. Ca lui va bien de me dire ça, à Mister Langue-de-Pute.

Non mais je rêve, est-ce qu'il essaierait de me faire la conversation ? J'ai pas été assez claire ? En plus la question à la con ! Pas possible ! Je me retiens de soupirer, de m'exclamer, de grogner... quoique non, j'ai un peu soupiré. Mais juste un peu.


Non, en fait vous êtes un oiseau rare, dans le genre... D'ailleurs j'hésite à vous recommander à un ami gobelin qui est collectionneur. Pour le formol, il a du stock, mais je ne sais pas s'il aurait un bocal assez vaste pour y mettre votre grande gueule.

Idée de génie, je m'arrête, me tourne, lui fait un gigantesque sourire radieux.

J'y suis ! Il pourra vous punaiser sur le mur !
Vous ferez très joli à côté du bombyx baygonificus monstruosus.


Et hop, volte-face et je repars, en lui laissant mon sourire entre les deux yeux, planté par un très réussi regard noir infligé sans transition et, j'espère, sans équivoque.


Vous venez ? C'est par ici.

Et puis, par dessus l'épaule.

La boutique.
Pas le gobelin.


Je jubile.
Ca fait longtemps que je ne m'étais pas amusée comme ça...
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Mer 2 Sep - 23:35

Jpense que vous connaissez les noms d'oiseaux. Un oiseau, généralement, c'est tout mignon tout plein de plumes, ça vole et ça fait des pirouettes, et pourtant dès qu'on parle de leurs noms, ça devient méchant, acariâtre, agressif, tout ça. Bon. Et ben là, ce que me livrait la demoiselle, c'était des noms de papillons. La bête est encore plus jolie, et l'insulte est encore plus vicieuse. C'est de circonstance, il faut dire. Je suis connaisseur.

Cela dit, comme je l'ai évoqué précédemment, je ne suis pas exactement en position de m'énerver, parce que désarmé, sentiments vis-à-vis de feu mon arme - expression qui d'ailleurs convient au poil pour ce coup - etc. Il faut, pareil à la cocotte-minute tant appréciée des Géants, bouillir intérieurement mais n'émettre qu'un petit sifflement.

Maintenant, un sifflement aussi peut être désagréable.

De toute façon, je sais pas siffler autrement que faux.

J'espère bien qu'elle rentre pas dans un bocal ! C'est ma fierté, ma grande gueule ! C'est comme votre arrière-train, elle a des dimensions qui forcent le respect.


Gné hé hé. Tout ça dit avec une voix aussi sucrée que possible. Sur ce terrain, je me défendrai jusqu'en enfer, et même dans le chaudron avec les diablotins qui me piquent les fesses, je crois que je l'ouvrirais encore.

Sur ce, la ville approche, et avec elle le lieu qui devrait me permettre de récupérer un bon moyen pour me défendre. Sauf que quand je mets la main dans ma poche miraculeusement exempte de tout trou , je m'aperçois que mes caisses sont vides. Nettoyées de fond en comble. Je roule jamais sur l'or, mais là, c'est critique. J'ai du faire un geste malheureux avant ma sieste, et égarer le peu de monnaie qui me restait. Du coup, pas glop.

Et euh...hmm...est-ce que la taille de votre générosité égale celle de votre égo ? Parce que je suis à sec, j'ai même plus de quoi m'offrir une mauvaise bière. C'est la dèche.


C'était toute la politesse dont j'étais capable. Après tout, c'est elle qui m'a désarmé, sans aucune raison en prime ! Si on explique tout à un garde, quand il verra ce qui reste du manche de mon couteau, il pigera vite qui est le responsable entre le type qui a peur de se brûler dès qu'il faut craquer une allumette, et la magicienne pyromane.

Bon, c'est faux, je peux très bien allumer un barbecue, mais ça pèserait dans la balance si je faisais semblant.

Mais, une fois que vous aurez gracieusement payé les conséquences de votre agression caractérisée, je serais ravi de faire la connaissance de votre ami ornithologue !

Ca sent tellement le plan cambriole en or, un gobelin farfelu dans sa grande maison remplie de machins rares...ça sent encore plus le mensonge juste pour être méchante, mais ce serait TELLEMENT jouissif qu'elle doive le reconnaître...
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Jeu 3 Sep - 22:24

Et voilà, il remet ça avec mon arrière-train. Mais ça marche pas. On peut me reprocher plein de choses sur mon physique, mais vraiment pas d'avoir un gros cul.
Donc c'est du mensonge miteux de mec qui essaie de sortir le truc le plus blessant possible, et qui essaie connement celui qui marche avec la plupart des filles.
Donc c'est du dépit et un indicateur de sentiment d'infériorité.
Donc c'est tout bon, en fait...

Et comble de bonheur, voilà-t-y pas qu'il me demande l'aumône !!!! Rhôôôô, c'est meugnon ! Je lui offre mon regard le plus apitoyé, celui que je réserve d'ordinaire aux chatons borgnes et aux cabots à trois pattes.


Oooooh, c'est tellement triste...

Petite grimace désolée... Je la fais très bien aussi celle-là.

Mais voyez-vous, même si mon compte en banque menace de crever le chaudron du leprechaun, je n'ai pas du tout du tout l'intention de faire plus que vous remplacer votre canif...
Comprenez-moi, ce serait vous rendre un très mauvais service que de faire de vous un assisté, un mendiant, un parasite, enfin ! Non, mieux vaut vous rendre votre moyen de défense, et vous laisser vous endurcir aux rudes réalités du monde...


Grand sourire.

Vous me remercierez, plus tard, quand vous serez...

Air perplexe...

... grand et fort ?...

Et j'ignore carrément sa remarque sur mon ami ornithologue. Il n'est pas ornithologue, il est entomologiste. Et il n'aime pas les gens. Sauf moi.


Ah, nous y voilà !!!

La porte de la boutique fait tinter un vieux carillon désassorti qui m'a toujours fait grincer des dents... mais aujourd'hui je me repais les sens de sa douce musique...


Des couteaux, s'il vous plaît ! Le modèle de base, robuste et...

Regard en coin, saturé de malice.

... et fireproof, si possible.
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Sam 5 Sep - 0:27

Ce qui est plutôt déplaisant dans cette conversation, c'est qu'au moindre trou de souris que je laisse pour me faire battre - ma pauvreté, véridique, soit dit en passant, étant le dernier de ces exemples - elle l'agrandit au point d'en faire une autoroute. En clair : elle en profite trop, elle en rajoute une couche, puis deux, puis trois. C'est simple, on dirait moi.

Bon, c'est pas SI déplaisant, c'est même par certains côtés agréable de croiser quelqu'un qui a du répondant autre que quatre phalanges incrustées dans ma joue, ou qu'une litanie d'injures creuses, ou même qu'une fuite en pleurant (ça arrive aussi). Mais c'est pas demain la veille que je me laisserai marcher sur les arpions en gardant le sourire.

Pendant que le vieux tauren qui fait office de tenancier va farfouiller sans un mot dans son arrière-boutique, je passe un regard inquisiteur sur les quelques rayonnages. Valeur marchande : pas très élevée. Chances de m'en emparer discrètement : zéro, à cause de la harpie. Que je ne vois pas, mais alors pas du tout devenir complice d'un truc aussi révoltant qu'un vol. Ah ben non : le Manuel de la Fille Parfaite n'en fait pas mention.

Vous avez raison, votre vie semble tellement intéressante que vous devez avoir des milliers d'occasions pour dépenser votre fortune durement acquise.


Ampoulé et emphatique, autant que j'en suis capable. Je dois avouer, c'est pas mon registre favori.

Quand on se livre à des occupations aussi passionnantes que dératiser la forêt de LoneDonne, c'est sûr, on a un emploi du temps surbooké et qui sent l'opulence à des kilomètres.


Regard en coin à la duchesse, avant d'étudier en apparence attentivement un alignement de cruches toutes plus laides les unes que les autres, dont on ne sait même pas si elles sont là pour être vendues ou décorées. Qui achèterait un truc pareil ?

Et je suis certain que vous avez du dépenser une fortune pour acquérir la magnifique, que dis-je, sublime, superbe, merveilleuse brindille magique qui vous sert à faire vos incendies miniatures !

Nan parce qu'elle se moque de mes armes basiques, il n'empêche que le jour où elle doit bricoler, ou ouvrir une bouteille récalcitrante, et ben elle doit bien faire la maligne à s'acharner avec son bâton tordu sur le goulot ! Mais non, c'est au-dessus des occupations de madââme, sans doute.

C'est quoi, comme bois, du sapin ? Du hêtre ? De la fougère ? Du bois de cagette ?


Le style ampoulé s'est perdu en chemin, pour revenir à une ironie qui n'a pas à être feinte. Et le garde Milyo, accablé par le destin, ne se rend pas tant qu'il est pas certain d'être mort. Une bonne conversation, ça passe parfaitement le temps que met un vieux magasinier à chercher dans son fouillis. D'ailleurs, les quelques bruits qui sortent de l'encadrement de la porte laissent à penser que son expédition s'est soldée par l'effondrement d'un tas de trucs métalliques.

Le genre de situation dans laquelle, normalement, je me foutrais ouvertement de sa gueule.

Mais là, mademoiselle requiert mon attention pleine et entière.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Jeu 17 Sep - 21:36

Blaaah blaaah bla.
Mais quelle usine à conneries celui-là ! Il a pas encore saisi que ses petites piques à la con ne me font plus rien ? Du moment que je sais que c'est du dépit, à la limite ça fait même du bien de l'entendre mouliner ses salades, tellement ça se sent qu'il a les glandes...

Et gnagnagna, si chuis friquée c'est que j'ai pas de vie pour dépenser ma thune, et tuuutuuut, dératiser c'est dégradant, et pouêt, ma brindille... Ma brindille ? Quelle brindille ?

Je regarde avec perplexité la petite branchette de saule tortueux que j'avais ramassé juste avant de le rencontrer parce que j'aimais bien sa forme bizarre et harmonieuse... et que j'ai encore à la main.
Naaaan...
Il a cru que c'était une baguette magique ?
Je le regarde, et j'ai un grand, très grand sourire qui vient m'éclore sur les lèvres.


En fait c'est du saule tortueux. Plus précisément celui qui pousse près des portes ouest de LoneDonne. Je l'ai ramassée tout à l'heure, n'est-ce-pas qu'elle est jolie ? Je connais un sculpteur très habile, je me pensais lui demander de m'en faire quelque chose de joli à mettre dans les cheveux...

Et donc elle m'a coûté que dalle, mon pote.
Et en plus, ça va t'épater, j'ai pas besoin de ça pour faire mes étincelles.
Mais je suppose que ça tu vas le déduite tout seul, que tu t'es encore foutu le médius dans l'orbite assez profond pour aller te chatouiller le pancréas.


Deng bong beleng doingding BRONG !!!!...


Je sursaute.
Depuis ttaleur ça cascadait un peu, dans l'arrière-boutique, genre le vieux tauren se tapait les ornements dans sa collèc de marmites pour aller jusqu'à son assortiment de couteaux... Pourquoi vous vous marrez ? Pfffff les CORNES, pas les valseuses, tas d'obsédés... Enfin soit, mais bon, là le bruit a pris une ampleur un peu alarmante, quand même...

Je tends le cou pour essayer de voir, mais fait vachement sombre là derrière, marrant, comme si y'avait un orage terrible en approche, pourtant le ciel était tout bleu en arrivant...


M'sieur Hégésippe ?
Tout va bien ?


... dunk...

... bing bing bing bing bing...


Et pas d'autre réponse.

Aïe...

Bon ben y'a pas, quand faut y aller...

Vous, ne bougez pas de là ! Et ne touchez à rien !

Assorti du regard-autoritaire-fais-gaffe-je-déconne-pas.
Et hop, deux coups d'ailes, un peu de hauteur, relever les genoux pour passer au-dessus du comptoir, et je me risque dans l'arrière-boutique.

M'sieur Hégésippe ?

Silence.

La vache mais fait de plus en plus noir !
Et un noir qui tire dans le verdache, j'aime pas, ça fout le frisson comme couleur...
C'est une petite lampe à huile, ça ? Oui ? Bon, petite étincelle du bout de l'index, hop... Et j'avance avec ma loupiote.

...
Un grand tas sombre dans le coin de la pièce...
Un tas immobile.


M'sieur...
M'sieur Hégésippe ?
...
Vous êtes là ?...


Vous êtes vivant ?
C'est vous, là sous le tas de machins écroulés en-dessous de cette lourde étagère ? C'est à vous ce pied avec un sabot au bout ?
...

Oh merde...
Il bouge pas...
Fyria



Féminin Age : 29
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   Ven 18 Sep - 0:02

Alors bon, qu'on soit clairs. Qu'elle soit méprisante, c'est son droit le plus strict, après tout c'est pas comme si j'étais blanc comme neige. Arrogante, c'est génétique, vicieuse sur les bords, aussi. Provocante, sans doute un peu pareil, et pas que pour les yeux, c'est même presque secondaire, c'est dire. Même si elle était violente, je me plaindrais tout en sachant que j'ai peut-être joué un rôle dans son irritation à mon égard - peut-être. Mais autoritaire, la bonne blague. En quel honneur est-ce qu'elle m'empêcherait de faire ce dont j'ai envie ? Piller la boutique, vider la caisse, violer le gérant, ça la regarde pas après tout ! Si encore j'avais envie de lui mettre une main au panier, elle pourrait se sentir concernée par l'acte, mais là, non, hors de question que je lui obéisse.

Un magasin rempli à ras-bord, certes pas grand luxe mais pas clodo non plus, avec un proprio aux abonnés absents. Il avait sans doute craqué à cause de son nom idiot. Même quand on est un tauren, on ne peut pas être insensible aux quolibets et aux jeux de mots minables. "Hégessipe - réservatifspourlasoirée". Ah ah ah. Bon, celle-ci, je la garde pour moi. Manquerait plus qu'elle pense que j'ai un humour minable. Ou qu'elle soit confortée dans cette idée.

Tout à fait comme mâdâme, je commence à voleter de-ci de-là. Si je m'étais plutôt abstenu en sa présence, c'est déjà parce qu'elle aurait trouvé à se moquer de mes jolies ailes, j'en suis certain, et aussi pour éviter qu'elle me descende en flammes pour être certaine que je ne prends pas de la hauteur afin de préparer un mauvais coup. Elle aurait eu raison : je voulais une vue panoramique sur la pièce et repérer ce qui serait le plus susceptible de finir dans mes poches. Ou qui serait bien côté au black.

Je m'arrête devant un service de vaisselle avec de beaux reflets, mais je m'aperçois qu'ils ne proviennent pas des couverts, très quelconques. Non, c'est juste que le ciel a pris une teinte différente du bleu. Inhabituel. Pas assez pour m'empêcher de faire du shopping à ce tarif. C'est ce qu'on appelle une aubaine miraculeuse, pas question que je passe à côté à cause d'un gros orage.

Plus loin, les sacs de condiments ont des couleurs fluo que je leur connaissais pas. J'en pique un - du thé ayant viré entre rose et fuschia - avec en tête de faire croire à un elfe un peu débile que c'est de l'aphrodisiaque trop à la mode. Rigoles pas, ça marche. Parfois. Assez souvent pour que je prenne le risque. J'entends la pimbêche appeler le tauren, à priori sans succès - d'où la poursuite de mon opération. Même les bouteilles d'alcool sont bizarres, à la fois à cause des reflets et de la coloration de ce qu'il y'a dedans. Du vin bleu, j'avais jamais entendu parler. Mais trop encombrant, malheureusement. Je pose toutefois la bouteille dans l'entrée, au cas où je ne trouve pas mieux.

Rayon armes, je trouve mon bonheur en quintuple exemplaire pour qu'on ne m'ait pas deux fois de la même façon. Ce sont des dagues courtes, très simples, mais pratiques. Un rouleau à pâtisserie retient mon attention, et si je n'avais pas l'intention de filer les bras chargés de marchandises, je l'aurais bien offert à mamzelle comme "complément stylistique idéal, en accord avec son heureux caractère". Tant pis, suffit de garder l'idée. C'est une arme dangereuse, entre des mains expertes ! Bon, pas pour une magicienne, surtout si comme elle dit elle a juste besoin des mains. Ca m'apprendra à mal regarder, ça.

Et puis...la couleur du ciel change encore.

Et ça gronde.
C'est sourd.
Ca prendrait presque aux tripes si j'en avais.
Je vous l'avais bien dit qu'être lâche avait ses avantages.
Ca devient inquiétant.
Donc je m'inquiète. Logique.
Je regarde ce que j'ai déjà pris, pas grand chose finalement, puis ce qui reste, puis le ciel, puis ce qui reste, puis la réserve et ses trésors inexplorés défendus par le cerbère en jupons. Argh. Choix cornélien. Le danger, ou le danger ?

Et puis, ça pète au loin. Ca devient blanc, ou noir, ou les deux à la fois, ou ni l'un ni l'autre. J'ouvre la bouche, la referme, et vole à toute vitesse vers la réserve.

Fyyriaaaaaa !!!


Oui, fallait que je crie quelque chose. Et c'est tombé sur le seul bidule dont il me semblait qu'il était encore vivant dans les environs.
Cela dit, ma détermination et ma célérité ne suffisent pas, et avant que j'aie refermé la porte, j'ai l'impression de recevoir un uppercut en pleine poire, cadeau d'un géant sous stéroïdes. Les couleurs se mettent à se mélanger dans ma tête, y'a du rouge, pas mal, du orange aussi, c'est beau.
Mais c'est pas conscient. Parce que le "Bom belong bong boum" suivant, c'est moi qui rebondis sur les marches de l'escalier.
Milyo

avatar

Masculin Age : 29
Race : Sylphelin
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 61


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des Monstrations   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Des Monstrations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Ville de Lonedonne : Territoires de la surface -