AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 Un brin d'innocence dans ce monde de brute

Message Auteur
MessageSujet: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 19:48

[petit échange rp par mp dont Skhizein et moi allons vous faire profiter tout en profitant du forum pour garder une trace. L'histoire commence dans les rues de LoneDonne]

Lorraine a écrit:

*approche timidement, serrant un lapin sans poil dans ses bras*

-bonjours
est-ce que vous me trouver jolie ?
Shkizein a écrit:
Comme sortie de nul part, une jeune fille blonde au regard perçant vient m'adresser la parole. Tout d'abord surpris, je ne pus m'empêcher de lui sourire avant de lui répondre.

Qu'est ce que la beauté ? Si ce n'est une appréciation subjective de chaque individu.
Pour ma part, je vous trouve charmante, avec ce petit lapin.
Lorraine a écrit:
-c'est vrai ?
ouf ! je suis rassurée alors
merci


je lui fait un joli sourire en caressant mon lapin.
Shkizein a écrit:
Ravi de voir que vous êtes contente dans ce cas.


Je la regardais avec un large sourire en réponse au sien.
Lorraine a écrit:
Il a l'air gentil.
Un sylphelin à plume... j'en avais encore jamais vu.
Et là sur son bras, c'est...

-Oh ! Vous aussi vous êtes tatoué ?
La chance ! Il est joli le votre.
Citation :
*Le votre...*

Je ne m'étais même pas aperçu de la rangée de chiffre qui était inscrite sur son poignet. J'avançais mon bras pour qu'elle le vois entièrement.

En effet j'ai de la chance, si on peut appeler ça comme ça...

Puis je regardais attentivement le sien afin d'en comprendre la signification sans succès.

Et que veulent dire ces chiffres ?
Citation :
-les chiffres ?

Un peu embarrassée, je cache mon tatouage en ramenant mon bras contre le lapin.

-je ne sais pas. Soleil aussi en a mais dans l'oreille. Je crois qu'on les a toujours eu.
Citation :
Visiblement gênée par ma question, je n'allais pas en demander d'avantage d'ailleurs cela ne me regardais pas.

*Bien sur que ça te regardes ! Imagines qu'elle soit recherchée par des flics et qu'ils te voient avec elle ! Zouuu en tôle le bogoss !*

Décidément l'autre n'arrêtait pas dans ma tête. Il fallait que je retrouve ma boite de médocs moi...


Soleil. C'est le nom de cette adorable petite bête, je présume ?
Citation :
-Oui, c'est comme ça que je l'ai appelé.
Lui il dit qu'on l'a pas toujours eu, ce tatouage et que ça a fait très mal. Mais moi je ne m'en souviens pas.

Mon lapin vient de dresser l'oreille vers le sylphelin. Quelque chose a l'air de l'inquiéter.

-"les flics" ? Qu'est-ce que tu racontes ?
Citation :
*Mince, l'autre à du parler à voix haute et du coup le lapin a eut la puce à l'oreille...*

Non il ne faut pas s'inquiéter, enfin je ne crois pas.
Lui disais-je en calmant la situation.

Puis j'essayais de passer à autre chose en lui demandant d'où elle venait et ce qu'elle faisait en ville.


D'ailleurs pourquoi vouloir savoir si les gens vous trouvent belle ?
Citation :
-je suis restée très longtemps dans les égouts... c'était pas bien en bas. On y voit pas grand chose et ça sent mauvais. Et je crois que comme Soleil, j'ai commencé à changer juste avant qu'on aille se réfugier sous terre. Je me souviens avoir pleuré et c'était vert.
Et puis j'ai vu mon reflet dans l'eau et... j'étais pas comme ça avant.


Je crois que Soleil n'aime pas ce monsieur. A l'entendre il aurait été insulté.
Je regarde dans ses oreilles mais non, il n'y a pas de puces. Alors je lui dit.

-Je sais bien que c'est pas vrai. D'ailleurs je n'ai rien entendu moi. Tu n'es pas malade j'espère.

Je lui frotte un peu la tête et explique au sylphelin.

-Des fois il a mal à tête. Je ne sais pas trop ce qu'il a...
Citation :
*Ce qu'il a c'est qu'il est timbré ce lapin, tellement qu'il arrive à m'entendre quand je me manifeste ! Bordel c'est bien la première fois que je vois ça !*

Je tentais de raisonner ma voix et de lui interdire de parler ainsi de ce brave lapin à la peau rose. Puis je rassurais la jeune fille.


J'espère dans ce cas que ça lui passera. Je connais que trop bien ces maux de têtes...
Donc, vous venez des égouts ? Je n'ai pas encore eu l'occasion d'y faire un tour, et entre nous ce coin ne m'attire pas plus que ça...

Citation :
-moi non plus, ça ne m'attire pas du tout. Surtout que j'en viens. Mais il fallait qu'on se mette à l'abri. Déjà que Soleil a perdu tout ses poils... Les dieux étaient très en colère et ils ont fait mourir plein de chose à l'extérieur.

-hein ? quoi ?

Soleil me demande de poser une question au monsieur.
-Il a bien dû t'entendre, non ?
Il insiste en plus ! Bon bon, très bien, je vais lui répéter alors.

-Pourquoi vous avez mal à la tête ? Vous êtes malade ?

J'espère que non.
Citation :
La petite boule sans poil était très perspicace en tout cas.

Non je ne souffre pas, en tout cas pas de la même manière que votre Soleil. Mais disons que j'ai quelqu'un qui me parle souvent dans ma tête, et parfois à mes dépens...

Puis étonné qu'elle puisse comprendre l'animal je lui posais une question qui me tarabustais depuis un moment.

Comment ce fait-il que vous entendiez Soleil ? Un don magique ?
Citation :
-bah... Je sais pas. Enfin... je l'entend, c'est tout. Pas vous ?


Dernière édition par Lorraine le Ven 25 Déc - 23:14, édité 3 fois
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 19:59

Citation :
Je fronçais les sourcils comme lorsque l'on me posait une question dont la réponse était évidente pour moi mais tout le contraire pour mon interlocuteur.

Heu... Non je ne l'entend pas. Mais vous savez la magie et moi ça fait deux, je devrais peut-être m'y mettre.
J'arriverais ainsi à me débarrasser de l'autre là...

*Hey ! J'vais t'en foutre moi !*

Puis je m'avançais vers elle en tendant la main.

Je peux le caresser, vous croyez ?
Citation :
Je fronce les sourcil comme quand un truc qui parait tout à fait évident à quelqu'un ne l'est absolument pas pour moi... et ça arrive souvent.

-de la magie ? Vous savez, j'ai réussi à apprendre un sort de soin une fois. Ça marchait bien. Mais j'ai oublié. Dommage, j'avais eu beaucoup de mal à y arriver. C'est très compliqué la magie. Ça donne mal à la tête.

Le monsieur veut caresser Soleil. Il a vraiment l'air gentil.

-Bien sûr. Il adore ça, les caresses. Et puis d'ailleurs, qui ne les aime pas ?

Je lui présente le lapin, le tenant toujours dans mes bras, contre ma poitrine pour pas qu'il tombe.
Citation :
Je lui souris puis avançais ma main tout près pour venir poser délicatement ma paume sur la peau sans poil du lagomorphe. Je caressais son dos en le regardant dans ses yeux couleurs rubis, puis leva le regard pour trouver celui de sa maitresse.

Oui qui ne les aime pas en effet !
Au fait, mon nom est Skhizein.
Citation :
il me souris et je lui souris aussi

-Skhizein... enchantée. Moi c'est Lorraine.
Citation :
Après les formalités de présentation faites, je décidais de savoir ce que comptais faire ma nouvelle connaissance.

Dites-moi, vous pensez sortir de ces rues pavées et prendre l'air loin de la ville, ou vous n'êtes pas encore décidée ?

Puis je marquais un temps d'arrêt avant de reprendre.

Moi, j'hésite...
Citation :
-Faut pas hésiter comme ça. La nature est belle hors de ces rues.
Je suis déjà allée faire un tour à la rivière. J'ai trouvé l'eau si belle que je m'y suis baignée.
Mais Soleil a pas voulu, alors il sent encore les égouts. Il va falloir faire quelque chose...

Je regarde le dos du lapin. Il a encore pleins de vieilles traces poisseuses. Puis je relève les yeux sur Skhizein.

-Vous voulez qu'on y aille ensembles ?
Citation :
*Nan mais tu vas pas aller faire un tour avec celle-là quand même !*

Je souris à Lorraine tout en faisant comprendre à l'autre de se taire et que je ferais ce que je voudrai.


Pourquoi pas. Et puis je serais capable de me perdre en sortant d'ici tout seul.
Citation :
-Hihihi ! moi aussi je me perd tout le temps.
Enfin moins depuis que j'ai retrouvé mon lapin. Lui il sait toujours où aller.


Je pose l'animal par terre pour qu'il puisse nous guider.

-Allez Soleil. Tu nous conduis à la rivière ?

Il met un peu de temps à se décider, puis avance sur les pavés.
J'invite notre nouvel ami à nous suivre.
Citation :
Je regarde le petit lapin trottinant sur les pavés parfois sales, et avance en me plaçant au côtés de Lorraine.

*Jte jure on suit un lapin maintenant !!*

Je ne faisais plus attention à la voix et regardais le ciel devenir de plus en plus bleu.

Dites-moi, vous êtes seuls tous les deux ici, ou vous avez des amis, de la famille ?
Citation :
-Des amis...Je ne sais pas... je n'ai pas revu grand monde depuis que j'étais en bas. J'espère que les dieux n'ont pas tués tout le monde à l'extérieur. Quant à ma famille, je ne l'ai pas connu. C'est Papy qui m'a élevé. Papy c'est un gobelin. Il est très moche mais il est gentil. J'espère qu'il va bien, et les ptits rats aussi.
Mais on n'est pas seuls puisque vous êtes là.


Et j'en suis contente. Il est gentil et il a des jolies plumes noirs. Ça donne envie de les toucher. Ça doit être doux.

-J'ai de la chance.
Il fait beau aujourd'hui. Je regarde le ciel et je souris. Il m'ont manqué ce bleu, et ce jour.
Et vous ? Vous avez une famille ?


Dernière édition par Lorraine le Ven 25 Déc - 23:19, édité 1 fois
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 20:13

Citation :
J'ai une famille mais j'ai du partir du village ou j'ai grandit. J'ai été élevé par une famille de Ratlings, ceux là même qui m'ont recueillit après que j'ai été abandonné... Depuis je me balade souvent seul.
*Et avec moi aussi !*

Le soleil réchauffait mes ailes, j'en profitais alors pour les déployer légèrement tout en restant à côté d'elle.


Il va vite Soleil, on dirait qu'il est tout heureux d'être là !
Citation :
-Élevé par des ratlings ?
J'en ai connus des très gentil à l'extérieur. C'que ça peut être câlin un ratling.

Mon regard s'illumine quand il déploie ses ailes. Elles sont magnifiques.

-Oui, il est content de retrouver l'herbe, mon ptit lapin. Mais je me demande si c'est bien à la rivière qu'il nous emmène. Ça ne me semblais pas aussi loin... bah, de toute façon, il connait mieux le chemin que moi.

Nous passons un panneau en forme de flèche marqué "Robe Inwoud". Je ne me rappelais pas l'avoir vu la dernière fois. Heureusement qu'il est là, Soleil, sinon je serais sans doute encore en train de me perdre.

-J'avais jamais vu des ailes comme les votres avant. Ca a l'air doux.
Je peux toucher ?
Citation :
"Robe In Wood" ça me disait quelque chose.

*Mais bien sur c'est là ou j'ai trouvé le coffre, vu que tu te plaignais d'être obligé de porter les biftons dans ta poche.*


Oui bien sur que vous pouvez toucher.

Je lui souriais et étirais l'aile qui se trouvait à ses côtés pour qu'elle puisse y passer sa main. Son visage d'ange était radieux, c'était plaisant à voir. Elle semblait si innocente.


Vous savez quoi, ma famille Ratling était très gentille avec moi, c'était un peu dur de les quitter comme ça. Mais comme ils disaient :
"Un rat doit savoir se débrouiller par lui même". Phrase bizarre je vous l'accorde.
Citation :
Je caresse son aile, d'abord du bout des doigts de peur d'abimer les plumes. C'est doux comme je l'avais imaginé. Puis je remonte jusqu'au duvet près de la peau de son dos. C'est encore plus doux à cet en endroit là.

J'écoute ce qu'il me dit mais je comprend pas tout. Surtout la phrase sur les rats.

-oui, c'est bizarre... en plus vous n'êtes pas un rat. J'en ai vu des rats, tout petits et tout blanc. C'était mes voisins. Mais même si je vivais comme eux, je sais bien que je ne suis pas un rat.


Soleil s'est arrêté et me crie dessus. Ça raisonne dans ma tête, c'est désagréable.

-Ca va arrête de hurler !! J'ai compris ! Je ne parlerais pas du labo.
...
oups


Je crois que j'ai dit une bêtise. Il a pas l'air content.
Citation :
Le contact de sa main n'était pas désagréable, tout au contraire, cela faisait longtemps que l'on ne m'avait pas touché de la sorte. Hormis les quelques balourds d'humains avec lesquels je m'étais battu dès mon arrivé sur le port...

C'est alors que Soleil se mit face à nous, le regard fixé sur Lorraine, il ne semblait pas content et bien que je puisse l'entendre, tout laissa à croire qu'il venait de passer un savon à sa maitresse.


Il y a un problème ? Demandais-je timidement pour rompre le silence.

*Tu parles c'est surement parce qu'il ne veut pas qu'elle te touche ! Saleté de bestiole...*

Je crois que la foret n'est plus très loin, si on en juge par l'apparition de nombreux arbres tout au long de notre chemin.

Je la regardais en souriant, tout en jetant un oeil au lapin qui me fixait également.
Citation :
-Un problème ? Non non. C'est juste qu'il ne veut pas que je vous parle de... de quelque chose.

Le lapin fait un peu la tête, mais se remet à avancer, pas trop vite pour qu'on puisse le suivre facilement.

Nous nous approchons de la forêt mais je n'ai pas encore entendu un seul rugissement.

-C'est devenu calme ici aussi. Il y a beaucoup moins de bêtes sauvages qu'avant.
Citation :
Après sa dernière phrase je devins un peu plus inquiet. Je mis une main dans ma poche et agrippa mon lance-pierre, au cas ou. J'avais déjà traversé auparavant des forets hostiles et je savais que cette arme ne serait pas superflue.

...moins de bêtes sauvages qu'avant.

Ces derniers mots me firent réfléchir un moment. Est-ce que tout ce monde avait été déserté ? Que s'était-il passé... avant ?


Dites-moi Lorraine, vous pourriez m'expliquer ce qu'il s'est passé ici. Pourquoi tout semble...vide d'un coup comme vous le sous-entendez ? Un cataclysme.

*C'est aussi surement que tout le monde devait en avoir marre et se sont tirés ! Maintenant il ne reste plus que les pauvres gens cherchant désespérément de retrouver leur ancienne vie...*

Tu vas arrêter !?


Dans mon élan de colère contre l'autre, je dis ces mots à voix haute. Un regard vers Lorraine pour attendre sa réaction. Je rabattis mes ailes sur mon dos et lui souris presque gêné.
Citation :
C'est curieux la dernier chose qu'il me dit... sur le ton avec lequel il me le dit.
Mais soit. Je m'arrête de marcher.
Et comme il me l'a demandé, je lui explique comme je peux.

-Je n'ai pas tout compris, mais il y a eu une guerre et les dieux ont regroupé des gens pour qu'ils se battent. C'était pas drôle. Les gens mourraient. Ils se battaient alors qu'ils avaient été amis. Et un jour j'ai entendu un bruit énorme qui venait du temple. Comme un coup de tonnerre. Et les gens se sont mis à courir en criant. Je suis sortie pour voir. L'air était chargé de poussière. J'ai cherché le temple mais je n'ai trouvé que des ruines. Et la tempête, ça piquait la gorge et les yeux. Les arbres et les plantes mourraient. C'est là que j'ai retrouvé Soleil et qu'il a commencé à perdre ses poils. On est allé se mettre à l'abris dans les égouts et après... je ne sais pas ce qui s'est passé à l'extérieur, mais les dieux ne sont plus là et il y a beaucoup moins d'animaux qu'avant.
Citation :
J'écoutais son histoire, l'histoire de ces lieux d'une oreille attentive. C'était bien le pire des fléau qui avait touché la région : la guerre.
Je me tus un instant, lui pris sa main qui se trouvait à côté de moi, et lui souris.


Si vous voulez on peux essayer de partir à la recherche de vos amis ?
Citation :
-Vous pensez qu'ils sont encore en vie ?
On est allés voir au club mais c'était vide. Même Patron n'y était pas


Dernière édition par Lorraine le Ven 25 Déc - 23:25, édité 2 fois
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 20:14

Citation :
De quel club est-ce que vous parlez ?

Le regard un peu perdu, je me demandais bien où est-ce que tout cela me mènerait, mais sans savoir pourquoi j'étais près à la suivre.

*Tu vas encore fourrer ton nez n'import'où mon gars ! C'est pas bien, c'est pas...*
Citation :
Le Soit Sang Neuf.
C'est là où je travaillais. J'étais danseuse.
Citation :
Je crois que ce nom m'est familier, je suis passé tout près en parcourant les rues, tout était délabré.

*Un bar à danseuse ! Dommage qu'il soit fermé...*
Citation :
-C'est dommage. J'avais une jolie chambre là-bas et les gens venaient pour me voir.
Citation :
J'imaginais déjà la petite elfe en habits de lumière dansant sur la scène. La salle comble où les habitués avaient leur place au premier rang, tous les yeux rivés sur les prouesses de la belle.

Et Soleil, que faisait-il lorsque vous vous produisiez ?
Citation :
-Soleil, je ne sais pas. Il courait à droite à gauche sans doute. Je l'avais perdu peu de temps après être à arrivée à l'extérieur.
Citation :
Vous l'avez retrouvé, c'est tant mieux.
Je lui souriais et continuais de marcher derrière le lapin qui nous menait en foret.
Citation :
Soleil s'est arrêter et est en train de grignoter quelques herbes. Mais je ne vois pas la rivière, seulement des grands arbres.

-Je crois que Soleil ne nous a pas amené à la rivière... bon... tant pis.

L'endroit est sympa, alors je m'assoie au pied d'un arbre.
Citation :
Je regardais autour de nous. Le ciel n'était pas désagréable pourtant la rivière ne semblait pas être dans le coin. Je m'assis en tailleur face à Lorraine et caressais Soleil qui grignotait un bout d'herbe fraiche.

Ca change de la ville, on respire un peu ici.
Citation :
Je le regarde caresser Soleil et ce derniers qui s'éloigne doucement de sous sa main en continuant à grignoter.
Après la main, il y a ce tatouage qui m'intrigue un peu.

-Ça fait longtemps que vous êtes tatoué ? Est-ce que ça a fait mal ?
Et puisqu'à moi on me le demande souvent :
-Ça veut dire quelque chose ?
Citation :
Je caressais mon avant bras quand elle vint faire allusion aux traits qui y étaient dessinés. Je me rappelais du jour ou cette marque m'était apparue et je me pressais de lui conter.

Tout tout vous dire, je ne sais pas si ça fait mal. C'est en me réveillant que je me suis retrouver avec ça sur le bras... Je suis tombé inconscient juste avant et je n'ai plus aucun souvenir.

Quand à sa signification , elle est simple : c'est la marque magique de la présence en moi d'un autre esprit. Vous vous rappelez mon mal de tête ?


Je lui souriais et baisais les yeux pour venir pincer un brin d'herbe et le faire rouler sous mes doigts.
Citation :
Un autre esprit en lui ? J'ai un peu de mal à comprendre. Soleil me dit qu'il le savait. Il est même pas étonné. Il en sait des choses ce lapins.

Je regarde Skhizein en penchant la tête sur le côté, mais je ne vois pas mieux ce deuxième esprit dont il parle.
Puis je regarde Soleil qui lui aussi penche la tête sur le côté.

-... vous pensez que Soleil aussi a un deuxième esprit en lui ? Il a souvent mal à la tête.
Citation :
Je lui souris puis pencha vers la tête vers le lapin qui me regardait avec ses yeux écarlate.

Pour tout vous dire... Je ne pense pas. Disons simplement qu'il a beaucoup de choses en tête, et que ça le travaille !

Je ne pouvais d'éclater de rire en voyant le lapinou mâchouiller son brin d'herbe, la tête inclinée, une oreille retombée en avant.

Quand à cet esprit dont je vous parle, il ne se manifeste que rarement auprès des autres, mais il me souffle bien des choses...
Citation :
-Il vous dit quoi ? Il est gentil ? Est-ce qu'il crie des fois ?
Citation :
Il lui arrive de crier de nombreuses fois, mais j'essaie de le calmer de mon mieux.
Parfois il a tord, d'autres non...


*Encore heureux que j'ai raison ! D'ailleurs sans moi tu serais pas là mon p'tit !!*
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 20:33

Citation :
-Et moi, je peux pas l'entendre ? Pourquoi ?
Citation :
Surement parce qu'il n'est présent que dans mon esprit, un peu comme une mauvaise conscience... C'est rare mais parfois ce sont ces mots qui sortent de ma bouche.
Citation :
-Ça doit faire drôle d'avoir toujours quelqu'un qui te parle par dedans.
Comment il s'appelle ? Vous vous entendez bien ?

Dire que depuis tout ce temps il y avait quelqu'un, là, dans lui, et je ne le savais pas.
En même temps, si il ne se présente pas...

-Bonjours.
euh... il m'entend quand je lui parle ?
Citation :
Je souris timidement à sa tentative de contact avec l'autre. Et puis je lui expliquais avec le plus de détail possible comment se passait les choses : Qu'il entendait tout ce que j'entendais moi, qu'il avait une manière de pensée très différente de la mienne et que cela nous menait souvent à nous battre, intérieurement et que c'est grâce à mes cachets, perdus depuis mon arrivée ici, que je contrôlais ses apparitions.
Je conclus.


Le tatouage représente son esprit, afin que je ne l'oublie pas.
*D'ailleurs comment le ferais-je !*


Je la regardais longuement, en espérant qu'elle ne me tourne pas le dos en apprenant tout ceci.
Citation :
C'est compliqué son histoire, mais je crois que j'ai à peu près tout compris. C'était pas facile, Soleil m'a un peu aidé. C'est marrant, souvent il répond à mes questions avant même que je les ai posé. Il est doué. Comment il fait ? Lui même n'a pas l'air de bien le savoir.

Je prend le lapin dans mes bras et lui masse doucement la tête. Il a un peu mal.

-C'est étonnant que Soleil arrive à l'entendre. Il dit qu'il entend plein de choses, surtout en ville. Ça le fatigue.
Et c'est bizarre aussi qu'il n'y ait que moi qui entende le lapin.


Je regarde mon tatouage, le sien, dans son oreille et celui de Skhizein complètement différent.

-Vous croyez que les tatouages sont magiques ?
Le votre est quand même beaucoup plus joli.
Citation :
Je pris soin de regarder le tatouage au creux de l'oreille du lapin.

*C'est un code barre leur machin ! Ils ont du être cobaye quelque part ou un truc du genre...*

Puis sans faire attention à lui, je caressais ma marque du bout des doigts.

C'est peut être magique oui. Du moins c'est ce que je pense, pour le savoir il suffit de trouver qui les aurait fait.
Citation :
-Soleil dit que c'est Papy qui lui a fait le sien. Il me dit aussi de ne pas vous dire qu'on a été des cobayes...
...
oups.


Je lui fais un beau sourire, comme ça peut-être qu'il oubliera ce que je viens de dire que je ne devais pas lui dire.
Soleil fait des yeux tout rond et juste après, il les ferme très fort en se frottant le nez avec ses pattes.
Citation :
*Tu vois c'est ce que je disais !*

L'air un peu confus, mon regard se perdit de part et d'autre avant de revenir sur elle.


Et ce Papy ou est-il maintenant ?
Citation :
-Papy, je ne sais pas. Peut-être au labo. Mais même s'il me manque un peu, je ne veux pas retourner là-bas et Soleil non plus.
... tu le diras pas hein, qu'on vient du labo... ?


Le lapin lui fait des grands yeux humides, avec ses petites oreilles rabattues. Il est trop mimi comme ça. Je vais faire pareil tient. Ca marche bien en général grands yeux qui brillent.
Citation :
Malgré moi je venais de lui ressasser de mauvais souvenirs...
Le lapin faisait la moue, celle qui donne envie de faire un gros câlin, et fût immédiatement suivit par Lorraine dont le regard se posa sur moi avec un mélange de tristesse et tendresse.
Je m'approchais pour la serrer dans mes bras, et tendit que je m'avançais l'autre ne cessa pas.

*Mais c'est ça ! Vas-y, tombes dans son piège une fois de plus, je dirais rien. Ce que tu peux être nouille parfois !*

Je rigolais pour moi même et enlaçais la petite.


Il n'y a pas de raisons pour y retourner là-bas, le ciel brille dix fois plus ici. Lui souriais-je.
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 20:43

Citation :
Oui, toujours aussi efficace les yeux de biche. J'ai même droit à un câlin.

-Soleil a peur que si ca se sait on nous fasse retourner là-bas. J'en avais déjà parlé à quelques personnes avant l'explosion. Je savais pas que c'était dangereux. Mais maintenant que j'y pense, c'est vrai que si j'en avais pas parlé, l'autre ratling grincheux ne m'aurait peut-être pas malmené autant. Il voulait que je le conduise au labo. Mais je ne sais pas y retourner alors je nous ai perdu et il était très faché.
Mais c'est vrai que c'est idiot. Pourquoi vouloir aller là-bas, où il n'y a pas jour ? Il devait être fou ce ratounet.
Citation :
Oui il était peut-être fou, qui sais !

*Ou alors il voulait les enfermés parce qu'ils sont dangereux aussi bien la mignonne que ce lapin à moitié timb...*

Je toussais volontairement pour qu'il n'eusse pas finit sa phrase et par conséquent que Soleil qui se trouvait à côté à me regarder ne soit pas prit de soupçons.
Citation :
-Je me demande s'il est encore en vie lui aussi...
Il devait souffrir pour être aussi méchant.
Citation :
J'espère que vous n'aurez pas à le recroiser tous les deux.

Je lui souris de bon coeur et prit Soleil dans mes mains pour le câliner à son tour.

J'espère qu'il aime ça ?
Citation :
-Il aime bien les câlins d'habitude mais avec vous il n'a pas l'air très à l'aise.
Je crois qu'il ne vous aime pas beaucoup.
Citation :
Je grimaçais et le reposais doucement sur l'herbe.

Oui... J'en ai bien peur, il doit être effrayé par toutes les vilaines choses dites par l'autre...
Il n'est pas le premier à ne pas m'apprécier.
Citation :
-Je me demande bien ce qu'il peut dire de si vilain, l'autre.
Mais Soleil n'aime pas beaucoup les gens de toute façon. Il m'a raconté dans les égouts. Il se cachait tout le temps pour pas qu'on l'attrape. Ya des gens qui mangent les lapins vous savez !
Citation :
Je riais malgré moi. Elle était vraiment innocente cette jeune elfe. Regardant Soleil la tête levée sur nous, je poursuivis.

Hélas oui, c'est ce qui arrive parfois. Même que certains mangent des rats ! Dans la famille ou j'ai été élevé on m'a raconté qu'un jour un oncle avait été enlevé pour finir en friture...
Citation :
-qu'elle horreur ! pauvre ratounet.
J'aimerais pas qu'on mange mon oncle... si j'en avais un.
Citation :
Le vent soufflait dans mes cheveux. Je les remettais en place quand l'autre me surprit à prendre la parole.

Et donc vous trainez toujours avec la bestiole là ?
C'est pas ennuyant parfois !


Un coup d'oeil au lapin puis à sa maitresse.
Impossible de le retenir la machine était lancée...
Citation :
-ben non. Au contraire.
Grâce à lui je ne suis plus jamais toute seule.
Et comme on peut discuter, je ne risque pas de m'ennuyer avec lui.
Citation :
*Ah ! Elle vient de te rabattre ton clapet hein !*

Je souriais fier qu'elle ne se laisse pas faire. Elle avait de la répartie la petite.


Oui c'est vrai que dit comme ça... Deux animaux l'un avec l'autre ça doit bien coller.

J'étais en rage contre lui.
C'est à cause de ce genre de réaction si j'avais du partir du territoire Ratling. Je le détestais.
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 20:58

Citation :
-deux animaux ?

Je compte Soleil pour voir : 1 lapin et... c'est tout.
Je recompte avec mes doigts alors pour être sûre : 1 lapin.
Il sait pas très bien compter.

-euh... il n'y qu'un lapin, pas deux. Vous vous êtes trompé je crois.
Citation :
Je m'esclaffais de rire ! Ce qui venait de se passer était si drôle. L'autre n'osa plus parler, probablement vexé. J'en profitais pour reprendre la parole.

Vous avez raison, il n'y a bien que Soleil qui soit un animal.
Bien que je rajouterais bien quelqu'un dans le lot, comme l'autre idiot.


Je m'assis par terre, en tailleur et la regardait en posant mes mains sur mon menton.

Vous êtes surprenante !
Citation :
Il rit. Alors je ris aussi pour pas avoir l'air trop bête, mais je vois pas trop ce qu'il y a de drôle.
C'est qui "l'autre idiot" ? Il parle de l'autre esprit ?
Mais je comprend qu'il soit surpris. Je suis trop forte.

-Oui. C'est Papy qui m'a appris à compter.

Je lui souris, assez fière de moi.
Citation :
Je mettais mes bras en croix et m'allongeais sur l'herbe pour regarde le ciel que les nuages avaient désertés presque en totalité.

Je suis content de vous connaitre Lorraine !
Citation :
Je viens m'allonger dans l'herbe à côté de lui, laissant mes doigts courir machinalement sur une aile.

-Moi aussi je suis contente. J'ai de la chance de vous avoir trouvé.

Ça a l'air pas mal comme il est mis, alors je me décale juste un peu pour pouvoir faire pareil.
On est bien comme ça, dans l'herbe, avec le ciel droit devant nous. Je me suis mise la tête pas trop loin de la sienne, comme ça on peut voir la même chose.

-Oh ! ce nuage là, on dirait Soleil ! ... quand il avait encore ses poils.
huhu ! c'est rigolo
Citation :
Je tournais la tête pour la regarder rire, puis je cherchais des yeux le fameux nuage. Il se trouvait juste face à nous. Ses contours étaient presque nettes et on distinguait ce qui pût être de longues oreillesde chaque côté du visage, d'on l'une retombait maladroitement et me fit rire à mon tour.

Vous avez raison, c'est totalement lui !

Je soulevais la tête quelque peu et fixais Soleil qui nous regardait en ne comprenant que trop bien ce qui nous faisait rigoler.
Citation :
Soleil à lever le nez en l'air et secoué ses oreilles. Il ne trouve pas que ce soit très ressemblant. Ça petite mine boudeuse me fait rire.

-hihihihi ! Allez, te vexe pas mon lapin. Il n'est pas si rond que ça ce nuage. Enfin, un peu quand même, comme toi. Si si, je trouve ça très ressemblant.
Citation :
Je guettais le ciel bleu à la recherche d'autres nuages, quand j'en aperçus un avec une forme longiligne avec aux extrémités deux protubérances en formes d'ailes.

Regardez celui-là, on dirait moi avec les ailes déployées.
Lui disais-je en montrant la forme du doigt.
Citation :
Je penche un peu la tête en me rapprochant de la sienne et je fini par mieux voir ce qu'il voit.

-ah oui, t'as raison. Mais faudrait peindre les ailes en noir, ce serait plus ressemblant.

Avec mon doigt en l'air, je mime le geste de pinceau comme pour les peindre. Mais je n'ai pas de pinceau ni de peinture et c'est beaucoup trop loin de toute façon.
Citation :
Je l'imitais avec ma main presque collée à la sienne et riait de bon coeur. Finalement le coin n'était pas désagréable, et les gens plutôt gentils.

*Ouais on a eu d'la chance de pas être tombé sur un loubard...* Grogna l'autre.


Tu sais quoi Lorraine ? Je te ferais bien un bisou.

Je tournais la tête et vint poser mes lèvres sur son front.
*Smaaack*
Citation :
-Oh... un bisou...

Je suis un peu émue. Vous imaginez, vous, passez des mois sous terre sans bisou ? Soleil est très câlin, mais il sait pas faire les bisous. Ça m'a manqué. Alors pour le remercier, je lui en fait un aussi, là, sur la joue.
Citation :
Je lui souris derechef et posa les coudes sur le sol pour me relever. Je m'étirais un peu sous les yeux de mes deux nouveaux compagnons - Soleil lui me dévisageait plutôt - fis quelque pas pour dégourdir mes jambes et vins me placer au dessus de Lorraine couchée sur l'herbe. Je lui tendis une main pour l'aider à se relever.

J'ai un peu faim, on va se trouver un resto dans le coin ?

Le sourire au visage, toujours.
Citation :
J'attrape la main qu'il me tend et il m'aide à me relever.

-Oh oui, bonne idée, un resto ! J'ai l'impression de ne rien avoir mangé pendant des mois.
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 21:07

Citation :
Une fois sur ses deux jambes je lâche sa main puis en regardant l'étendu d'herbe autour de nous lui demande.

Heu par contre... Je pense pas qu'ici on trouve quelque chose.
Tu sais ou est ce qu'on pourrait aller ?


Je rigolais de la situation pendant que l'autre au fond de ma tête se taisait depuis un trop long moment déjà...
Citation :
-Moi ? Euh...

Je regarde autour de nous. Pas de resto en vue.

-non, je ne sais pas.
Mais peut-être que Soleil il sait. On n'a qu'à le suivre.


Le lapin a un peu hésité, mais il est d'accord, du moment qu'il ne figure pas au menu. Mais il sait bien que je ne laisserais personne le manger.
Citation :
Soleil commence déjà a faire les petits sauts dont il a l'habitude. J'agrippe la main de Lorraine et commence à courir derrière lui.
Nous sortons peu à peu de la campagne pour arriver aux abords de la ville.


Là on trouvera surement quelque chose !

*Ouais... des voleurs qui nous pillerons et feront griller l'animal...*
Citation :
Soleil s'est arrêté d'un coup. Il commence à faire demi-tour.

-Bah où tu vas ?

Il m'explique qu'il refuse d'aller là où on risque de le faire griller. C'est qu'il me fait peur à me raconter des choses comme ça !

-C'est peut-être pas une si bonne idée finalement. Soleil dit que c'est dangereux.

Le lapin se plante quelques mètres en arrière, bien déterminer à ne pas faire un pas de plus en direction de la ville.
Citation :
Je baissais la tête sachant qu'il avait prit les allusions de l'Autre comme des possibilités. Je m'agenouillais en face de lui et lui parlais.

Mais non p'tit Soleil... Il faut pas avoir peur. Le méchant a dit ça pour nous énerver hein.

Puis je me redressais et haussais les épaules.

Bon on fait quoi alors ? Y'aurait-il une auberge en foret par exemple ?
Citation :
J'interroge mon lapin du regard. Moi je ne sais pas trop. En général, quand je tombe sur une auberge, c'est un peu par hasard. Sauf si c'est lui qui m'y emmène.
Justement, il sait où il y en a une.

-A Robe Inwoud. C'est par là-bas.

De mon doigt, je pointe la direction dont nous venons. Mais d'après Soleil, c'est beaucoup plus loin.

-Et ce sera pas la porte à côté.

A côté de quoi, ça j'en sais rien. Il dit des drôles de choses ce lapin. Il parle peut-être de la porte de l'auberge. Est-ce qu'il faudra entrer par la fenêtre ?
Citation :
Sa discussion avec Soleil semble l'avoir troublé. Moi je scrute l'horizon où seule la pointe des arbres est visible.

En effet s'il faut retourner là-bas ça risque de faire long...

Je hausse les épaules et reprend.

Mais bon, on est pas seul non plus, la route semblera plus courte.
*Ou plus longue....*
Citation :
Nous faisons donc marche arrière, vers Robe Inwoud.
On marche longtemps et Soleil se plaint d'être fatigué de trottiner devant. Alors je le prend dans mes bras et il me guide à la voix.

-Il est bien ce lapin. Sans lui avant, je me perdais tout le temps. Un fois je suis rester plus de dix jours dans une auberge parce que je ne trouvais plus la sortie. Et souvent, c'est l'auberge que je ne retrouvais pas. J'en ai passé, des nuit dehors. Mais des fois, c'est juste parce que je m'étais endormie en regardant le couché de soleil. C'est tellement beau à regarder... depuis que suis à l'extérieur, je ne m'en lasse pas.
Citation :
Les rayons du soleil et le vent qui venaient mourir sur nos visages me firent comprendre les mots de l'elfe. Il était vraiment plaisant d'être dehors dans ce coin ci. Toujours mieux que d'être enfermé dans une cage.

J'approchais ma main pour caresser Soleil qui était blottit dans les bras de Lorraine.


Tu l'as rencontré au labo, c'est ça ?
Et puis tu es partie avec lui...
Citation :
-oui... ou plutôt je l'ai suivis. C'est lui qui a trouvé le chemin. Il y avait beaucoup d'escaliers. Et quand j'ai pu le rattraper, on était dehors.
Papy me l'avait laissé pour la nuit et devait le reprendre le matin avant que le Docteur arrive. Mais ça s'est passé autrement et c'est tant mieux.


Dernière édition par Lorraine le Lun 28 Déc - 1:37, édité 1 fois
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 21:16

Citation :
Un lapin aidant une jeune fille à retrouver son chemin, c'était quelque chose qui ne m'était pas inconnu, bien que je ne puisse mettre un souvenir précis sur cette histoire.

Oui je comprend. En tout cas il est vraiment malin pour toujours retrouver sa route ce petit.
Citation :
-Oui. Il doit être dans le sens de l'orient attention ou quelque chose comme ça. On m'avait expliqué une fois mais je ne sais plus. Il y a des gens qui ont un truc comme ça qui fait qu'il ne se perdent pas.
Soleil à arrêté d'essayer de m'expliquer. Ça doit être très compliqué comme truc.
Citation :
Un peu comme s'il avait une boussole de marin implanté dans la tête non ?

*Remarque c'est peut-être ce qu'ils lui ont fait dans leur fameux labo..*

J'esquissais une moue à la phrase de l'Autre, et regardais derechef Lorraine.


Tu sais s'il y avait beaucoup de monde dans le labo avec vous ? Ca m'intrigue un peu...
Citation :
-oui, on était nombreux. Mais surtout des rats blancs et des fois d'autres animaux plus gros. Et il y a avait Papy et le Docteur mais pas tout le temps, seulement quand il y avait de la lumière.
Citation :
Ces explications soulevaient en moi de la curiosité malsaine. Quelque chose me poussait à vouloir en savoir plus, et peut-être me rendre sur place pour vérifier de mes propres yeux.. Ce quelque chose va s'en dire qu'il s'agissait de l'esprit qui n'habitait, bien qu'absent depuis un moment, il m'incita à demander.

Dis, tu m'amènerais plus tard au labo ?
Je sais que tu n'as pas envie d'y remettre les pieds mais je suis curieux...
Citation :
Soleil m'a crié dans ma tête. J'ai plissé les yeux et l'ai senti respirer très vite contre ma poitrine.
Je rouvre les yeux et répète ce qu'il vient de dire, mais beaucoup moins fort :

-...nan

C'était même pas fort du tout, à moitié étouffé par la crainte, la mienne et celle de Soleil. Je sent comme il a peur. Et moi non plus je ne veux pas y aller.

-de toute façon, je sais pas où c'est.
Citation :
Son mal être perceptible je n'insistais pas plus, bien que mon désir de savoir ce qu'il avait bien pu se passer là bas restait intacte.

Ce n'est pas grave dans ce cas...

Je tendis la main et vint la poser sur son épaule pour la réconforter et me rapprocher d'elle. Au loin on pouvait apercevoir des lumières à travers les troncs d'arbres. Sûrement l'auberge.

Regardes, je crois que nous y sommes presque.
Citation :
La peur se calme quand Soleil se remet à respirer plus doucement. Je suis moi-même surprise de voir comme j'étais paniqué à l'idée de retourner là bas, là où il fait sombre et où on me faisait du mal. Ça ne me faisait pas comme ça avant quand on me parlais du labo.
"pardon". C'est ce que j'entends. Mais pourquoi il me dit ça mon lapin ? Je lui fait quand même un gros câlin pour finir de nous rassurer.

Puis je regarde devant nous, les lumières dans les arbres.

-Oui
on y est presque.
Citation :
Après quelques instants de marches nous étions arrivés. Un petit chemin de terre menait à cette vielle bâtisse en bois et ciment. Un écriteau indiquait qu'il s'agissait effectivement d'une auberge, encore une fois Soleil ne s'était pas trompé.

On va pouvoir se reposer... et manger un peu.
J'espère qu'ils accepterons Soleil !?
M'interrogeais-je soudain.
Citation :
-J'espère aussi...

Soleil me dis alors qu'il a une idée. Il rentre dans mon décolleté, se faufile entre mes seins puis se tortille jusqu'à mon ventre. J'ai du mal à ne pas rire, parce que ça chatouille drôlement, jusqu'à ce qu'il se cale au dessus de ma ceinture. Ça me fait un gros ventre que je caresse parce qu'il m'a bien rire.

-hihihi ! Il est fou ce lapin. Mais c'est vrai qu'on ne va rien nous dire si on ne le voit pas. C'est très malin.
Citation :
Je souriais à l'astuce du lapin. Lorraine était affligé maintenant d'un petit ventre rond, tel qu'on pouvait le voir chez les femmes enceintes entre autre.

Très astucieux en effet !

Je ne pouvais me contenir de rire en sachant que Soleil grattouillait sans doute l'elfe. Je la dépassais puis ouvrais d'un geste la porte de l'auberge.

Après vous mademoiselle. Lui dis-je en rigolant encore.
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 21:24

Citation :
Nous entrons dans l'auberge. Je crois que je suis déjà venue ici. La déco est sympa bien qu'assez rustique.
Soutenant le lapin sous ma robe, je m'avance vers une table près de la cheminée et m'assois. Et je rigole un peu parce que Soleil me chatouille avec ses petites pattes.

-hihihi ! il a bougé.

Je lui caresse un peu le dos à travers ma robe. Et puis jette un coup d'œil aux personnes présentes dans la pièce. Certains me regardent avec des sourires et de la douceur dans les yeux.
Citation :
J'espère qu'il ne va pas se sauver, ni que personne le remarquera...

La pièce était vivante de gens de toutes races, parlant, mangeant et buvant à chaque coin. Une très bonne odeur planait dans l'air. La nourriture mélangé aux effluves des boissons vraisemblablement.

Je levais la main pour appeler un serveur.
Citation :
Le serveur arrive et nous passons commande. Je ne sais jamais quoi manger dans un resto. Il y a tellement de choix. Alors je demande le plat du jour, il doit être plus frais que celui de la veille.
Citation :
Le serveur revient quelque instant plutard et nous apporte la bouteille d'eau que nous lui avions demandé. Je la prend et rempli le verre de Lorraine ainsi que le mien. Un coup d'oeil sur son ventre rebondi, mais Soleil n'a pas l'air d'être trop turbulent.

J'espère que ce poisson et sa sauce à la crème sera bon ? Lançais-je.
Citation :
-En tout cas il en a l'air.
Je me demande sur quel arbre ça pousse. J'ai jamais trouvé où en cueillir.
Citation :
Un peu stupéfait par sa réponse, je m'empressais de lui répondre, pour combler son ignorance à ce sujet.

Le poisson tu vois, se trouve dans l'eau, à la mer si tu veux ou l'océan. Et non dans les arbres. Il faut le pêcher...
Tu n'as jamais fait ça, me trompe-je ?
Citation :
Pècher ? Comme pour ramasser les pèches ? Ya des arbres dans l'océan ?
A moins que ce soit "poser une pèche"... mais là, ça dépend de ce qu'on a mangé. Ça se dit "poser un poisson" ?
Citation :
Je la regardais les yeux écarquillés. Visiblement mes tentatives d'explication étaient vouées à l'échec.

*Elle pige rien* Maugréa l'Autre.

Je bus une gorgée d'eau puis repris en essayant d'être plus précis cette fois.


Non, les poissons vivent dans l'eau. Il n'y a pas d'arbres là-bas, ils nagent tout simplement.
Citation :
Je pousse un hooooow d'admiration devant tant de connaissance.
-T'en sais des choses toi. Même Soleil il savait pas.

Nager... je repense à mes propres baignades. Je regarde alors dans mon assiette et il y a quand même un truc qui me chiffonne.

-Mais comment il fait le poisson pour nager ? Il a même pas de bras.


Ben oui, pour nager, j'utilise mes bras et mes jambes. Pas forcément les deux en même temps, mais ce que je vois là, dans l'assiette, n'a ni l'un ni l'autre.
Citation :
Je souris derechef, tandis que je sentais l'Autre qui mourrait d'envie d'intervenir. Il l'a blesserait surement et je ne le voulais pas. Je saisis mon couteau et de la pointe je caressais l'extrémité du poisson qui se trouvais dans mon assiette.

Tu vois là, on appelle ça une nageoire, c'est comme des jambes pour eux. Et c'est avec ça qu'ils avancent dans l'eau.

Puis je remontais le long du poisson toujours en faisant glisser le bout piquant du couteau.

Et là ils ont comme des petites palmes qui leur servent pour se diriger.
Tu comprends mieux ?
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   Ven 25 Déc - 21:35

Citation :
-ah d'accord.... et donc ils nagent dans la mer.
J'aimerais bien voir la mer... si elle existe encore. On pourrait aller cueillir des poissons, maintenant que je sais où les trouver.
Citation :
Je continuais de la regarder pendant qu'elle me parlait. Son joli visage irradiait la pièce seulement éclairée par quelques bougies.

Oui bien sur que nous pourrions y aller.
Je pense que près du port ou j'ai débarqué, les poissons ne doivent pas manquer.
Citation :
-Super ! On va cueillir plein de poissons.

Très enthousiaste, je prend une bouchée de celui qui j'ai dans l'assiette tout en rêvant à ceux que nous irons ramasser.
Citation :
Le repas était délicieux. Aucune arrête de poisson ne vint se planter dans ma gorge, ce qui était plutôt surprenant. La sauce relevait parfaitement le plat et tout se passa très bien, quand le serveur nous enleva les assiettes et nous demanda si nous voulions prendre un dessert.

Un coup d'oeil à Lorraine, puis je commandais deux boules de glace.


Qu'est ce que tu voudrais, toi ?
Citation :
Moi qui n'ai jamais eu un très gros appétit, je n'ai pas laissé une miette cette fois-ci.
On passe au dessert.

-Je mangerais bien une salade de fruit.
Citation :
Le serveur reparti chercher nos desserts. La cacophonie dans l'auberge s'était calmé quelque peu, le peu de gens qui restaient encore parlaient à voix basse ou sirotaient tranquillement leur verre.

Soleil se porte bien ?

Je me penchais sur la bosse que formait le lapin sous le vêtement.
Citation :
-Oui, il va bien. Les bruit de cuisine l'inquiètent un peu, mais ça va.

Je le cajole un peu à travers la robe pour le rassurer. Il ne bouge pas d'une oreille.
Citation :
Tant mieux alors, j'avais peur qu'il ne prenne ses pattes à son cou. Dis-je en rigolant.

*Remarque il fait bien d'avoir la frousse, si on le chope c'est net qu'il finira en civet.*

*Pffff...*

Le repas se termine paisiblement, sauf pour le lapin qui reste figé de trouille jusqu'à la fin.
Ils passeront la nuit à l'auberge avant de repartir pour de nouvelles péripétie. Au port peut-être ? pour cueillir les poissons arboricoles dont rêvera l'elfe cette nuit.
Pourquoi pas ? Il y a bien des gens qui sont deux dans une seule personne et des lapins télépathes.
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un brin d'innocence dans ce monde de brute   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Un brin d'innocence dans ce monde de brute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Village de Robe InWoode : Territoires de l'Ouest -