AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 Les plaines du Vil Basker

Message Auteur
MessageSujet: Les plaines du Vil Basker   Ven 27 Nov - 20:10

Le Vil Basker et ses plaines…
Ça c’est un coin qui fait légende, et ancienne en plus. De la bonne vieille légende de loup et de fantômes. Le genre de loup plus grand qu’un géant et qui vous défigure en moins de deux.
Y avait de quoi en raconter des histoires et pas que dans les chaumières, les comptoirs s’en souviennent encore. La terreur dans les regards et la bave au coin de la bouche de celui qui les racontait. Ou de la mousse, parce que c’est à coups de bière qu’on enfonçait ces histoires dans la tête des plus crédules.

Dans les marais, allez-y, faites votre visite, moi je vais pas plus loin que la forêt. Ça non, sans moi.
Passez le marais, et trouvez les ruines d’un ancien… je me demande bien ce que c’était… Faudrait aller faire un tour à la bibliothèque de Lonedonne, tien ! Y reste surement des vieux bouquins qui en savent plus que moi. Apres tout, je suis qu’un guide à la cervelle fatiguée.

(…)

Voila ! Quand on sait chercher, on trouve. Mais écoutez plutôt :

« A l’opposée de Lonedonne, un autre assassin fit parler de lui au cours des siècles passés. Les histoires font état d’un personnage cruel et sans pitié. Certains rapportèrent qu’il portait une balafre sur la joue droite dont la cicatrice ne se refermait pas. Elle lui aurait été faite par un succube, alors qu’il l’aurait séduit. Il lui aurait tranché la gorge après lui avoir arraché le cœur pour le sacrifier dans un rituel satanique. Le succube aurait alors pris la forme d’un loup, qui errerait encore à l’Est de Lonedonne. Si vous payez quelques tournées générales dans l’auberge du coin, peut-être vous glissera t-on son nom, entre deux verres : « Vil Basker ». Mais ne soyez pas surpris du silence et des mines effrayées qui suivront la prononciation de ce nom : Le Vil Basker, c’est ainsi qu’on le reconnaît. « Par les nuits sombres et sans lune, entre deux arbres morts, vous pourrez distinguez sa silhouette et celle de son loup. Alors, il faudra fuir et ne pas vous retourner » Ceux qui vous parleront de lui, le feront avec cette peur qu’on lit sur les visages et qui leur donne ce trait si particulier de la terreur. Ils vous parleront de ce village réduit en cendre par les hordes de démons du Vil Basker et de son loup noir, ils vous parleront de ce marais où résident les rejetons du Vil Basker et du succube, et si la peur ne vous serre pas l’estomac et que vous vous rendez dans les régions du Vil Basker, alors prenez garde les soirs sans lune… »

C’est tout ce que j’ai trouvé.

Ouais, c’était avant. Aujourd’hui, je sais même pas si le loup s’est fait griller les miches pendant le déluge. Va savoir. Faudrait faire le gué, le soir, quand c’est la pleine lune.
J’ai entendu dire qu’on l’entend encore gueuler, mais depuis ce bordel, on entend des trucs bien moches la nuit, et même de jour ! Faut pas se faire d’illusion, ce monde regorge de choses qui sont nées du déluge, et j’aime autant vous dire que c’est pas des petites filles en socquettes qui s’amusent à faire des farces.
C’est moche la génétique.

Fouttez-moi l'camp, maintenant !
Le survivant

avatar

Masculin Age : 66
Gang : estropillés
Race : zumin
Date d'inscription : 26/11/2009

Nombre de messages : 7


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Les plaines du Vil Basker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Plaines du Vil Basker : Territoires de l'Est -