AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 Visite dans les bas-fonds

Message Auteur
MessageSujet: Visite dans les bas-fonds   Ven 27 Nov - 19:45

Le Soleil vous éblouit ? La sécurité vous insupporte ? Le spectacle de charmantes et inaccessibles jeunes filles en fleur vous renvoie à votre propre abstinence qui dure depuis maintenant votre naissance ? Et, pour ces trois raisons, vous êtes allergique à LoneDonne ? Pas de panique ! Inutile de tabasser le gérant de votre hôtel pour qu’il rembourse votre séjour, inutile de tagger tous les murs propres que vous croiserez, inutile d’hypothéquer votre belle-mère pour partir en vacances sous des cieux plus cléments, il vous suffit de chercher une bouche d’égout capable de laisser le passage à votre embonpoint (qui varie suivant la qualité de votre hôtel, règle universelle), et de vous y engouffrer avec détermination. Vous vous retrouverez dans le LoneDonne souterrain qui sent mauvais, qui est sombre, crasseux, humide, dangereux, et pour toutes ces raisons, bien plus intéressant que son homologue de la surface.

Ici, inutile de chercher une enseigne pour orienter votre shopping, il n’y en a pas. Il est du reste mal vu de lever le nez dans ces souterrains, car ceux qui lèvent le nez sont des touristes, et les touristes sont automatiquement invités à jouer à des jeux rigolos à grands coups de chaînes de vélo, à participer gratuitement à des tabassages en règle, ou alors, pour les plus plantureuses, à d’autres activités de groupe que la morale, la police et la décence réprouvent en chœur. Certains y voient une forme de plaisir, mais les autres ressortent généralement de ces expériences avec des souvenirs plutôt négatifs, leur sensibilité n’ayant pas résisté à la batte de base-ball de leur agresseur.

D’autant que si les gens regardent au sol, c’est pour éviter de glisser sur une déjection intempestive mal localisée ou de tomber tête la première dans une étendue d’eau saumâtre dont la seule vue est capable de faire refluer les intestins. Si les égouts recèlent des trésors pittoresques – dont le « Passage qui Boîte » ou « l’Impasse du Cowboy », hommage à la démarche des touristes qui en ressortent – le service d’entretien est malheureusement aux abonnés absents.

Vous pourrez toutefois sans crainte repartir avec un souvenir de votre visite dans les sous-sols – et, si vous êtes vraiment chanceux, avec votre propre porte-monnaie en prime, mais n’y comptez pas trop tout de même – comme par exemple un sachet de la célèbre « Blanche Ratling », préparée uniquement sur place et dont la recette est jalousement gardée. Pas plus de 1000 biftons les 10 grammes, mais c’est de la pure, d’ailleurs il faudra que je pense à aller me fournir, j’ai épuisé mes stocks.

(Milyo)
Le survivant

avatar

Masculin Age : 66
Gang : estropillés
Race : zumin
Date d'inscription : 26/11/2009

Nombre de messages : 7


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Visite dans les bas-fonds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Sous-sol de Lonedonne : Territoires souterrains -