AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 new look

Message Auteur
MessageSujet: new look   Mar 29 Sep - 0:54

Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés dans les égouts. Mais une fois de retour à la surface, j'ai pu voir qu'on avait maigri. Et je suis aussi pâle que le jour où j'ai vu le jour pour la première fois, quand nous sommes sortis du labo.

C'est un vrai bonheur de retrouver toutes les belles choses de l'extérieur. Une joie dont je profite encore mieux après m'être reposée et avoir pris un bain dans la rivière.
Soleil n'a pas voulu se mouiller, lui, mais il n'y coupera pas. Il faudra bien qu'il ait son bain un jour ou l'autre, il ne va quand même pas garder cette odeur d'égout.

Pendant la baignade, je n'ai pas osé regardé mon reflet dans l'eau. Je devais avoir une mine affreuse. Mais aujourd'hui je suis un peu plus reposé et j'ai passé mes doigts dans mes cheveux pour les coiffer. Alors cette fois, j'ose.
Assise à genou au bord de l'eau, je me penche les mains agrippées à la rive. Mon tatouage est toujours là, près de mon poignet. Cette vilaine série de chiffres et de lettres qui ressort noire sur ma peau claire. Le seul défaut qui a toujours gâché ma peau douce et belle.

Suis-je toujours aussi belle ?
Prudemment je me penche et découvre un visage à la surface de l'eau calme. Cette personne me ressemble beaucoup, mais ses cheveux... ses yeux... Qui est cette femme en aillons ? Ses cheveux sont tout blancs, est-elle vieille ? Et ces yeux... où est passé cette éclat vert qui m'allait si bien ? C'est pourtant bien mon visage qui se reflète, mais qui penserais que j'ai été une danseuse merveilleuse, une jolie blonde aux yeux émeraudes, soignée et coquète. Celle qui illuminait la salle d'un simple sourire.
Est-ce que les gens vont continuer à me sourire avec cette tête là ?

Blanche, yeux rouges, comme les petits rats du labo.
Remarque, ils étaient mignons, les petits ratounets blancs. Et Soleil aussi était blanc aux yeux rouges avant de perdre tous ses poils.
Comme je viens juste de revenir à l'extérieur, je ne sais pas qu'elle est la dernière mode. Mais peut-être que certains me trouveront mignonne quand même, comme un ptit lapin blanc.

Ah si seulement j'avais de quoi me payer le coiffeur... et une tenue moins laide. Regardez moi-ça, on dirait une serpillière ! C'est tout ce que la vendeuse a osé me vendre pour les quelques biftons que j'avais dans les poches trouées de ma robe qui a rendu l'âme dans les égouts, rongée pour les rats et les flaques acides laissée par les gluants. Enfin au moins maintenant je suis au sec.

Mais comment va-t-on me regarder maintenant ?
Ça m'inquiète.

Je retourne sur les pavé de LoneDonne, le lapin dans les bras. Je le serre contre moi, ça me réchauffe et me rassure.
Et je souris aux passant en espérant qu'ils me rendront ce sourire. Je leur dis bonjour et guette la petite étincelle aux coin des yeux.
Mais les gens ont l'air souvent bien occupés.

Alors pour savoir, je m'approche de quelqu'un et lui demande timidement :

-bonjour
Est-ce que vous me trouvez jolie ?
[strike]
Lorraine

avatar

Féminin Age : 29
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

new look

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Ville de Lonedonne : Territoires de la surface -