AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 L’arrivée des invités

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Message Auteur
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Dim 12 Juil - 18:21

Venant d'ici...

Il reste quelques retardataires à l'entrée du village. Hésitations ? Doutes ? Il les regarde à peine. Par contre un reflet métallique lui accroche l'attention, et il voit arriver à grandes enjambées une jeune fille visiblement furibonde. L'objet tordu qu'elle tient à la main doit avoir été une bicyclette avant qu'une collision ne confronte sa solidité à celle d'un tronc d'arbre, d'un rocher ou de tout autre obstacle rigide. En gros, le vélo n'est plus qu'une masse pliée, inutilisable.

Il s'arrête, regarde approcher la jeune fille. Et au moment où elle passe non loin de lui :

Si vous espérez faire réparer ça dans ce bled, vous pouvez déjà envisager de le troquer contre une bonne paire de chaussures de marche.

Et il ajoute.

Vous saignez au front. Notamment.

Il n'attend pas vraiment de réponse. Il la regarde passer, simplement.

Et elle, sous quel prétexte fallacieux l'a-t-on attirée ici ?
Valkoinen

avatar

Masculin Age : 38
Race : Elfe... principalement
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 425


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Dim 12 Juil - 18:55

Des années que je les traque et c’est maintenant, ici que tout recommence…
Ils sont tous là, chacun d’eux est venu la fleur au fusil, aucun ne sait, aucun ne comprend.
Ça viendra et je serais là pour assister au spectacle, l’apogée de toutes ces années à chercher.

Tout a commencé il y a… « Non, ma mère, ne pleure pas, je les retrouverai, je te le promets. Je jure de venger mon père, je les traquerais jusqu’au bout du monde… »
Ces mots, je les ai prononcé il y a si longtemps.
J’étais encore un enfant, à peine un adolescent, une assurance déjà prometteuse, mais on a ça dans les veines disait ma mère « c’est de famille, tu tiens ça de ton père comme lui le tient du sien » C’est ce qu’elle disait.
Elle disait que j’étais trop dur, que je ne pleurais jamais, que je devrais pleurer parce que ça soulage. Elle disait que j’étais trop teigneux, que j’avais la rage au ventre, mais que mon cœur était bon. « C’est dans tes yeux, dans ton regard que je vois ta générosité, mais prend garde mon fils, tu es imprudent, téméraire et si têtu ! »
Je l’étais oui, et je n’ai pas changé, j’ai seulement appris à protéger mes arrières. Perdre un être aimé, ça fait grandir vite.

On n’a jamais su ce qu’il s’est réellement passé, personne n’a retrouvé le corps de mon père. Ma mère, elle disait qu’il était mort, que les hurlements dans la nuit ont emporté son corps.
Elle avait le don, ma mère. Un peu voyante comme toutes les bohémiennes, un peu diseuse pour un peu de fric. Moi, « hijo de puta ! » C’est ce que les vieux disaient. Peut-être c’était vrai, je m’en fous, c’était ma mère.
Le don, je sais pas si je l’ai, mais depuis ce jour je traque et enfin, j’ai croisé cet homme avec cette invitation. Je l’ai vu celle qui lui a remis, j’ai senti qu’elle était des leurs.
Ensuite, pas dur d’assommer un type et de lui faire les poches…


"Putainnnnnnnnnnnn mon véloooooooooooooooooo!!! RHAAAAA!! Village à la con!"

Holla ! La maquina !

Senjo Saguimarine

avatar

Masculin Age : 37
Race : Zumin
Date d'inscription : 12/07/2009

Nombre de messages : 60


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Dim 12 Juil - 19:30

Personne n’a vu ce chien…
Pourtant, il est là depuis le début, et à chaque invité qui est entré dans le village, le chien était là.
Tout le monde s’est croisé, mais personne ne l'a vu, personne n’a fait attention à lui.

Lui, il guette.
Etrange…
Pas d’aboiement.

C’est sans doute pas important.
Un chien dans un village, quoi de plus normal après tout.
Lucifer
PNJ
avatar

Masculin Age : 87
Race : Chien
Date d'inscription : 12/07/2009

Nombre de messages : 4


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Dim 12 Juil - 19:48

Le pas traînant mais décidé elle s'avance, de loin aperçoit quelqu'un.. de près note qu'il s'agit d'un trav', elle l'ignore puis pas envie de causer avec ça!

Si vous espérez faire réparer ça dans ce bled, vous pouvez déjà envisager de le troquer contre une bonne paire de chaussures de marche.

"Tsss..."

Vous saignez au front. Notamment.

"Rhoo taggle!"

Mais elle s'est déjà éloignée, il, elle n'a pas pu entendre.. Mais c'est vrai ici, s''vachement bien paumé comme endroit.. Non, non, non! Elle trouvera bien quelqu'un pour lui arranger ça! Perdu dans ses râleries intérieures, elle ne voit personne pourtant:

Holla ! La maquina !

Se tournant pour faire face:

T'as pas entendu? Tagg.. Wow! t'as quoi sur la tronche mec?! Pis cause bien que j'comprenne!

Mol'Luske



Féminin Age : 67
Gang : Ange d'Ailes!
Race : Chieuse Humaine :o
Date d'inscription : 22/01/2009

Nombre de messages : 213


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Dim 12 Juil - 19:53

La gamine passe sans même dévier d'un iota, et il ne la suit des yeux qu'un bref instant. Un infime haussement de sourcil, un très vague sourire en coin. A peine l'ombre d'un haussement d'épaules. Derrière elle s'empresse un drôle d'oiseau sans plumes, le visage peint.

Quelle faune...

Sans plus s'attarder, il se remet en marche et quitte le village. Le sort de ces gens ne le concerne plus.
Valkoinen

avatar

Masculin Age : 38
Race : Elfe... principalement
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 425


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 13 Juil - 0:00

Ghort le bienveillant malgré son allure courbée, son air bougon et sa patte folle, avait apperçu les nouveaux invités. Il etait deja là, au coin de la rue pour les rejoindre. Encore quelques pas, et il leur servit son :

B… Bienvenue dans nôôôô… nôôôtre vîîîî… vi… village…
Je… je suis Gôô… Ghort et le maire m’a chââârgé de vôôô… vôôtre ac… ac… accueil.

Vous pouvez aller chez le... le... le maire ! Au bout... bout... de la... la... la rue !

Vous... vous... boire et manger ! Voila, boire et mâââââânger !


Avant de repartir vers la taverne, il jeta un regard curieux sur l'homme au visage bariolé…

Ghort
PNJ
avatar

Masculin Age : 87
Race : PNJ
Date d'inscription : 09/07/2009

Nombre de messages : 8


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 13 Juil - 0:09

‘Esta bien.

Un curieux moyen de transport, un peu casse gueule non ?
Mon visage ? Rien qui ne te concerne.


(Il désigne l’homme efféminé qui s’en va)
Lui, il s’en va, peut-être tu devrais en faire autant.

Il fut interrompu par Ghort.
Il l’écouta et le regarda partir.
Il salua Mol’Luske d’un signe de tête et se dirigea vers la maison du maire.
Senjo Saguimarine

avatar

Masculin Age : 37
Race : Zumin
Date d'inscription : 12/07/2009

Nombre de messages : 60


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 13 Juil - 15:33

Namého!! C'est lui qui interpelle et vl'à comment il cause là!

Rien qui te concerne gnagnagna!

De toute façon, ça question n'appelait pas vraiment de réponse, tant mieux pour lui ça lui fait une gueule quoi! Et en parlant de gueule l'autre gars pas net, moche et bizarre c'est bien ce qui lui faisait défaut! Maison? Maire?

M'sieur Blue-gueule s'y dirige.. Elle aussi partait s'y diriger, mais à peine un pas de fait qu'elle stoppa.. et se murmura pour elle- même:

-"Pinèse.. j'vais être 'vec lui là.."


Coup d'oeil sur sa ferraille tordue.. Et se dit que le maire, c'est un maire, donc plutôt riche vu qu'obligé il prend des parts sur tout.. Il pourra faire quelque chose.. sinon c'est jtepètelagglestufaisrien! Elle continue et prend le chemin indiqué par le drôaaaale de mÔssieur..


Vers chez le maire
Mol'Luske



Féminin Age : 67
Gang : Ange d'Ailes!
Race : Chieuse Humaine :o
Date d'inscription : 22/01/2009

Nombre de messages : 213


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 13 Juil - 17:17

Je m’approche encore de ce village. J’espère trouver rapidement une indication sur le lieu à rejoindre, car le soleil se couche et la nuit risque d’être fraiche. Le voyage éreintant a puisé dans mes réserves. Je n’ai plus de vivres et ma gourde est aussi sèche que ma bouche. Il faut que je trouve un point d’eau au plus vite.



Il y a peu d’animation aux portes du village. Je croise un jeune homme bien mystérieux, qui semble avoir fait fausse route puisqu’il repart. Je le salue de la tête. Un petit geste ne coute rien, et peut tant apporter.



Je regarde encore autour de moi. Je ne sais quelle direction suivre, quelle habitation est celle que je dois rejoindre. Il n’est pas question que j’entre quelque part sans y être invité. Je laisse échapper une petite quinte de toux qui me racle la gorge. Une main devant la bouche, et l’autre sur le cou, je dois prendre une décision.
Sklelijen

avatar

Féminin Age : 32
Race : Elfe
Date d'inscription : 04/06/2009

Nombre de messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 13 Juil - 17:59

La nuit et Wythnir arrivent dans ce village. Il ne s'est pas pressé pour venir ici. Comme dit le proverbe, tout vient à point à qui sait attendre, et depuis le temps qu'il attend...
Il a suivit toute la journée ses traces, et qu'est-ce qu'il a pu en laisser. Après tout, sa proie ne sait pas qu'elle est traquée, aussi n'a-t-elle nul besoin de masquer ses pas.
Cette invitation qu'il a reçu ne change rien, qu'il en ai une ou non, il serait venu, intrus parmi ces gens sans grande importance. Ce n'est pas l'absence d'une invitation qui va le détourner de sa proie. Et elle est si proche à présent... Oh oui, si proche...

A porté de main. Mais il faut patienter encore. Et de la patience, il en a à revendre.

Il sort des bois, vêtu comme à l'accoutumée de marron. Sa casquette à la gavroche vissée sur la tête, ses gants de cuir qui lui remonte jusqu'au coude, ses bottes et son manteau sont marrons. Cette couleur si belle à ses yeux. Il a réussi à arriver ici sans se salir, et il espère qu'il en sera de même lorsqu'il repartira.
Seules ses mains, aux yeux des autres, auront été sali.

A cette pensée, un sourire sarcastique apparait sur son visage. Ses yeux bruns observent tout autours de lui. Quelques cheveux dépassent de sa casquette, rebelles à son image.

A grandes enjambées il se rapproche des premières maisons.
Bientôt se dit-il, bientôt, la vengeance sera là.
Wythnir

avatar

Masculin Age : 32
Race : Assassin
Date d'inscription : 12/06/2009

Nombre de messages : 21


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 13 Juil - 18:01

Préoccupé par la direction à choisir une fois qu'il aura rejoint la route, il ne remarque sa présence que quand il entend son pas tout proche. Surpris, il lève les yeux sur elle, et c'est presque machinalement qu'il répond à son signe de tête. C'est seulement quand elle passe à son côté que son regard se fait plus net, plus incisif. Déjà elle l'a dépassé, poursuivant sa route. Il s'est arrêté, retourné, et il fixe son dos, sourcils légèrement froncés, attentif.

Ce qui fait qu'il n'est qu'à quelques pas d'elle quand elle s'arrête à son tour. Qu'il a déjà lâché les rênes quand elle chancelle. Et que quand soudain elle s'effondre, elle n'a pas le temps de toucher le sol qu'il l'a déjà saisie. Un genou dans la poussière du chemin, il assure son bras sous les épaules frêles, et redresse de l'autre main la tête ballottante.

Les yeux creusés, le teint gris, les lèvres pâlies et desséchées. Déshydratée.

Son regard tombe sur l'outre plate qui gît parmi le maigre bagage, comme une confirmation inutile.

Que faire d'elle à présent ?...

Un peu désemparé, encombré par ce corps inconscient, désarmé, vulnérable, il hésite un instant. Il regarde la route au-delà du cheval qui l'attend sagement, le fixant de ses larges yeux sombres et paisibles. Il regarde l'elfe évanouie au beau visage creusé de fatigue. Un pincement des lèvres pour toute grimace, il ramasse le sac léger, le pose dans le giron de la fille, et il se redresse, la soulevant d'un brusque effort des épaules.

Son fardeau contre la poitrine, il reprend le chemin de la taverne toute proche, appelant le cheval d'un sifflement aigu et bref. L'animal le suit lentement, tête basse, au son désaccordé de son pas fatigué. Celui-là au moins se réjouit du contretemps...

Retour à la taverne...
Valkoinen

avatar

Masculin Age : 38
Race : Elfe... principalement
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 425


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 13 Juil - 18:28

Au loin, il aperçoit une petite scène qui se joue. Le sourire qui se trouve sur son visage se transforme en une moue dédaigneuse mais il ne ralentit pas. Aider les faibles, cela fait un moment qu'il a compris l'inutilité de ce genre d'action.

Il les regarde entrer dans un bâtiment, et s'arrête, l'œil aux aguets. Il s'approche, mais n'entre pas, et s'adosse au mur de la taverne, croisant les bras sur son torse, sourcils froncés. Et il attend.
Wythnir

avatar

Masculin Age : 32
Race : Assassin
Date d'inscription : 12/06/2009

Nombre de messages : 21


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 13 Juil - 18:38

La nuit tombe…

Lucifer, c’est son nom, sort des fourrés.
Des pas lents et pesants
Les pattes du molosse écrasent le sol silencieusement
Avec une assurance digne des plus grands chiens
Au milieu du chemin, à l’entrée du village, Lucifer s’assoit
Il guette
Ou bien il monte la garde
Mais, il ne fixe pas le chemin qui conduit au village
Il fixe la place du village, la taverne, les maisons…

Il fait nuit.
Lucifer
PNJ
avatar

Masculin Age : 87
Race : Chien
Date d'inscription : 12/07/2009

Nombre de messages : 4


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Mar 14 Juil - 0:04

Je sens les derniers rayons de soleil s'éteindre lentement sur l'horizon...

La nuit... Enfin...

Je sors de mon antre et rempli mes poumons de l'air de la vallée. Hmmm ce sang frais... Toutes ces victimes à portée de main... Et lui... Mon âme soeur, mon bien aimé... Même s'il ne le sait pas encore.

Bientôt nous ne ferons plus qu'un... Patience mon amour, tu ne me connais pas encore mais ton sang m'appelle !

Je descend lentement vers le village, nul besoin de me presser, la fête ne commence jamais si tôt, il faut déjà les mettre en confiance...

Le chien de garde à la sortie... Peur de perdre des ouailles? Pathétique...

S'attend-il à ma visite? M'a-t-il senti approcher comme je le sens tapis à attendre? Peut être mais qu'il ne se fasse pas d'illusion, je ne suis ici que pour prendre et rien donner, surtout pas à lui...
Isis

avatar

Féminin Age : 31
Race : ???
Date d'inscription : 10/07/2009

Nombre de messages : 124


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Mar 14 Juil - 9:05

Il a vu un homme tirer par la main une femme, sauter sur le dos d'un pachyderme. Il a vu l'espèce d'ombre qui est restée à l'entrée de la taverne. Mais à cet instant, son esprit était déjà tout concentré sur autre chose.
Il a décidé de suivre le mouvement des trois compères, un peu de loin, les mains dans les poches, l'air complétement détendu.
Mais il n'en est rien, il regarde, il écoute, il ne sera pas dit qu'il se fera surprendre aujourd'hui, si près du but.



[Direction la maison du maire à la suite des trois zozo ]
Wythnir

avatar

Masculin Age : 32
Race : Assassin
Date d'inscription : 12/06/2009

Nombre de messages : 21


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Mar 14 Juil - 11:48

La nuit...C'est fou comme les ténèbres apportent à ce village un côté effrayant... Ce silence, et cette impression d'être épiée de tout part.
Retroussant le bas de sa robe, elle accéléra le pas, malgré le poids sur son épaule du sac qu'elle tenait d'une main ferme.

Rien de bien anormal, jusque là, une jeune femme un peu paumée, répondant à une invitation...Jusque là, rien de bien compliqué, un rôle qu'elle devait tenir jusqu'au bout.. Au nom de l'ordre. Les apparences se devaient être parfaites.

Elle souffla un peu..Combien de temps allait durer ce petit jeu? la rédemption semblait si loin...

Enfin, après quelques minutes de marche forçée, elle arriva à l'entrée du village. Pas très animé...seulement un chien errant.

Ou aller? le seul endroit apparemment encore ouvert....

[La taverne]
Isabella Athory

avatar

Féminin Age : 28
Race : humaine
Date d'inscription : 14/07/2009

Nombre de messages : 83


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Mer 15 Juil - 12:49

Le petit homme a encore outrepassé ma demande... cela m'énerve quelque peu. Je patienterai, le temps de rencontrer ce maire.
Observant une dernière fois l'hôte, je me retourne pour prendre ma moto, ne désirant pas la laisser en plein milieu au vu de tous.
Je l'enfourche, rallume le moteur, pourquoi se préoccuper de la tranquillité de ce village lorsque je n'estime pas avoir été bien accueilli.
La moto s'élance avec grand bruit dans le village, a la recherche d'un abri.
Il semble s'éloigner du centre du village mais peu importe. Quelques bâtiments défilent sous ses yeux. Tout cela parait beau et gentillet mais une ambiance quelque peu macabre en ressort, tout cela est étrange.
Une grange! Idéal pour garer sa précieuse bécane.
Diablotor

avatar

Masculin Age : 29
Gang : Ailes Angels
Race : Zumin
Date d'inscription : 29/01/2009

Nombre de messages : 1107


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Jeu 16 Juil - 22:13

Il hante les rues, il guette, je sens sa puanteur qui envahie l'air... Je dois me presser de trouver ma proie avant qu'il ne soit trop tard...

J'avance dans le village, dans ses rues désertes, flairant l'odeur de son sang, il est tout proche, bientôt il sera mien, bientôt nous ne seront plus qu'un pour l'éternité... Les invités migrent peu à peu vers la maison du maire, mais il n'y est pas encore. Les lumières s'éteignent, la peur gagne du terrain dans chacun de ces sang-chauds. Voilà donc comment il s'y prend pour les réunir et les souder entre eux... Pour qu'ils accomplissent leur destin...

Soudain la puanteur me prend à la gorge, du sang vicié, du sang mort depuis bien trop longtemps... Des centaines de repas gâchés. Ca me couperait presque l'appétit. Mais je dois chercher ma proie, la trouver et quitter ce lieu maudit.

Rhaaaaaa cette puanteur ne me lâche pas ! Je ne distingue plus aucunes odeurs, plus aucun sang vivant ! Le chacal ! Je vais devoir le faire à l'ancienne !


Sois maudit une fois de plus ! Mais je n'abandonnerai pas ! Tous tes invités y passeront s'il le faut mais je trouverai celui que je suis venue chercher !


Je suis le flot d'invités vers la maison du maire. Je vais devoir la jouer fine et ne pas me faire démasquer trop tôt. Je vérifie ma tenue... Indémodable et du plus grand chic... Aucun soucis à se faire là dessus. Je suis prête à entrer en jeu.
Isis

avatar

Féminin Age : 31
Race : ???
Date d'inscription : 10/07/2009

Nombre de messages : 124


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Sam 25 Juil - 15:21

Un rot bruyant retentit dans un col escarpé de montagne, se répercutant une sur les flans, se prolongeant et se dénaturant jusqu'à ressembler à un vague rugissement de lion efféminé.
Et le cri fut.


J'AI FAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIM ! !

Dieu, dans sa splendide demeure, certainement en train de profiter d'un harem fourni et varié, dû sursauter face à ce cri inhumain. Et se mordre certainement un des seuls doigts encore en état au bout de ses paluches. Créer les nains étaient une bonne erreur mais quand l'erreur apparait dans l'erreur... Ca fait des dégâts ! Un nain qui mange pour 3 nains tout en restant nain... Mouais c'est un bon vivant ça ! Le problème c'est quand la nourriture vient à manquer... C'est précisément à cause de ce problème que Dieu se mord les doigts ! Au point de vouloir arrêter ce fauteur de trouble.


Grobaf avait marché, oh oui il avait marché ! Mais un nain ça sait marcher ! C'est fait pour ça... et forger bien sur ! Un pied devant l'autre, pas trop allonger la foulée ça serait mauvais pour le coeur, bien rester en ligne droite si c'est possible pour pas trop déporter le poids, ce qui pourrait provoquer une chute. Respirer profondément, la vie en plain air faut en profiter quand on sort des forges ! Bref un nain c'est construit pour marcher... mais pas trop !
Depuis ce matin Grobaf marchait encore et toujours, sans s'arrêter. Car bien sur un nain ne s'arrête que dans une auberge ou une taverne. Et ce n'est pas très courant au milieu d'une chaine de montagne...


J'AI FAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIM ! !

Nouveau cri, nouvelle puissance atteinte. Grobaf avait VRAIMENT faim ! Et que fais un nain quand il a faim? Il accélère ! Il prend sa bedeine à pleine main et allez c'est partit pour le sprint ! Allonge la foulée, un pied devant l'autre. Un nain qui court c'est dangereux car dur à arrêter, mais c'est aussi dangereux pour lui, facile de pister des empreintes qui s'enfoncent sur 2 centimètres dans la terre sèche et les gravats.
Le gauche devant puis le droit, et on recommence ! Gauche, droite, gauche droite, gauche, droite, gauche, gauche...
Et ce qui devait arriver, arriva. Le cri du nain changea brusquement de teneur, passant de la plainte à la terreur. Grobaf essaya de se rétablir mais un tel poids lancé à pleine vitesse est difficile à gérer surtout quand on s'enmêle dans ses pieds ! Il dégringola donc le flanc de montagne en roulant, emportant avec lui pierres et roches.
Heureusement un nain c'est résistant, très résistant ! C'est encore une erreur dans l'erreur : difficile à tuer un nain !
Ainsi donc Grobaf se releva, le crâne ouvert mais le bandeau toujours à place.


'Fin Dieu ! Si j'retrouve le salopard qui m'a fait un croche pied il f'ra connaissance 'vec ma clé d'trente ! 'cor un crétin qui roule des mecaniques !

Grobaf entrepris de se relever, maugréant toujours des insultes comprenant écrous, vis et clé à molettes... Avec une certaine connotation sadique et meurtrière. Grobaf, fidèle à son caractère ne reconnaitrait jamais qu'il s'est lui même cassé la gueule, il préfère remettre ça sur un autre ou même sur Dieu !

Il s'employa à observer les environs. Un cour d'eau, un pont... Huuum Bon pour le pêche ça ! Un pont? Petit cheminement de penser, bruit d'engrenage, clic clic retentissant et, enfin, un sourire s'épanoui sur le visage de Grobaf.
Ses jambes se remirent à marcher avec empressement vers le pont, il observa les alentours avec intéret, faisant déjà la tri de ce qui lui serait utile ou non. Bien vite son regard se riva sur l'enseigne en forme de chope débordante qui se balançait au gré du vent. Et c'est ainsi qu'il ne put plus s'arreter, fonçant dans cette direction, n'ayant même eu aucune interrogation sur le pourquoi ce village ce trouvait ici.


Bien loin au-dessus, Dieu, au milieu de ses femmes, souris de satisfaction et retourna à ses occupations.


[ en direction de La taverne ]
Grobaf

avatar

Masculin Age : 27
Race : N'hain ?
Date d'inscription : 24/07/2009

Nombre de messages : 106


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Dim 26 Juil - 12:05

Sorian, vagabond solitaire, mendiant des rues de Lonedonne. Le vieillard vivotait de petits larcins, menant à quelques crimes peu glorieux. Vieillard claudiquant, accompagné de son fidèle cabot ; un bâtard tout aussi hirsute que son maître.

Vieux, usé et fatigué ! Abimé par la vie, il compensait comme il pouvait son vieil âge, son manque de force, et sa jambe folle par la ruse. L'expérience de l'ancêtre qui a tout vécu.

Il y eu cette pute qui changea son destin. Méprisante petite chose, le regard dédaigneux ; répugnée par le clodo crado qui réclame un ou deux biftons... Trois fois rien pour ce sac à foutre. Mais rien, juste du mépris. Proche, trop proche ; elle aurait du s'en éloigner.

Mon bras se lance. Mon chien reste impassible. La lame du rasoir coupe le tendon d'achille de la fille qui s'étale à terre, à ma merci. Sa gorge tranchée, je l'entends se noyer. Peu de temps ; je vol son sac et m'enfuies en courant comme je pouvais, m'appuyant sur ma canne.

Il s'arrête un peu plus loin pour vider le sac de son contenu et s'en débarrasser. Quelques biftons _ ça n'avait pas été une soirée de dur labeur pour la demoiselle _ quelques papiers, du maquillages... Rien de bien folichon. Pourtant, il y avait là une carte... Un plan griffonné sur un bout de papier. Un village n'apparaissant sur aucune carte connue.

Il était temps pour Sorian De Fano de changer à nouveau de ville. De nouvelles rues à arpenter, de nouvelles têtes à voir, de nouvelles poches à fouiller...
Accompagné de son fidèle sac à puces, il entreprit le long voyage. Quelques provisions chapardées ici et là pour la route, et les voilà se dirigeant vers les montagnes.

Il leur fallut plusieurs jour pour atteindre le village, une nuit. La tempête s'était levée progressivement aux abords du village, et c'est sous une neige épaisse qu'ils y entrèrent. Le chien ne cessait de grogner, et Sorian sentait bien qu'il y avait quelque-chose d'anormal ici, comme cet autre chien qui semblait les observer à l'entrée du village.

Pourtant habitué à dormir dehors, il décida de trouver l'auberge qui devrait pouvoir les accueillir pour la nuit, les abriter pour la nuit, avant qu'il puisse faire un peu de repérage, le jour venu. Et puis, les biftons de la pute étaient la pour ça.
Sorian De Fano

avatar

Masculin Age : 38
Race : Humain
Date d'inscription : 25/07/2009

Nombre de messages : 9


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: [themis]   Mar 28 Juil - 11:37

Froid, très froid... Et ce putain de mal de crâne ; ca tape dans ma tête comme un métronome. Mes tempes vont éclater.
Peu à peu, je me réveille, là, au beau milieu d'un village, sous quelques centimètres de neige.
Je me lève, étrangement, sans aucune difficulté. Comment suis-je arrivée là ? Je m'étire.


Ah ! J'me sens légère ! Voilà un régime efficace !

Je vois ma main... Ou plutôt je ne la vois pas ; transparente... Je vois à travers mes vêtements, ce qui plairait sans doute à certains, mais je vois également à travers mon corps.

Oh mais c'est quoi ce bordel ?

J'essaie de me rappeler quelque-chose, un détail, une foutue explication au fait que je me retrouve dans ce village, sous la neige, avec un corps moins solide qu'un nuage, et voletant au dessus du sol sans avoir besoin de me fatiguer les ailes.

Il semble y avoir du bruit vers l'auberge. L'horloge du village indique minuit. En me dirigeant vers ce qui semble en vie, je réfléchis. Ce plan étrange chiné chez un antiquaire... Aucun rapport. Que c'est-il passé ? Odieu semblait m'avoir abandonné ; le vice avait fait ses bagages et les clients se faisaient bien rares.
Lonedonne, une ruelle. Une mauvaise journée ; une sale journée. Ruelle sombre en début de soirée, et un SDF... Un foutu mendiant. Un de ces parasites qui pourrissent notre belle société. Un assisté, incapable de subvenir à ses propres besoins ; et cet abruti ose me réclamer un ou deux biftons que j'ai gagné à la sueur de mes cuisses !
Je suis ennervée, je passe sans même le regarder pour ne pas avoir à lui en foutre une à quelques fins éducatives.
Puis rien, plus rien... Une douleur au talon, et ce con me tranche la gorge... La gorge ?


Oh putain ! J'suis morte ? J'suis morte !
Mais bordel, Odieu ! ODIEU ! Rah, toujours pas là celui-là ! Et le paradis, il est où ? Encore un caprice de Dieu ? Pourquoi j'suis... Un... Merde, non ! J'suis un putain d'fantome ? Un fantome de putain...


Le fantome de la sylpheline arrive ainsi à l'auberge, des questions plein la tête.



[direction l'auberge http://munuroe.jdrforum.com/l-auberge-du-village-f65/l-auberge-c-est-ici-qu-on-commence-ou-pas-t1371-15.htm#36303]


Dernière édition par Themis le Ven 2 Oct - 11:14, édité 1 fois
Themis

avatar

Féminin Age : 33
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Sylpheline
Date d'inscription : 17/12/2008

Nombre de messages : 1031


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Dim 2 Aoû - 1:02

Je sentais mon corps grelotter, victime de cette épaisse couche de neige qui recouvrait la surface de mon épiderme. Voilà des heures que je marchais, peut-être même des jours. J'avais perdu toute notion du temps avançant seule au milieu de nul part.

Bravo Kalys j'te félicite... Tu te fais des kilomètres à pied, et tout ça pour quoi ? Un Ragot...
Non mais je vous jure y'a des fois je me maudis...

J'aurais jamais du mettre les pieds au bistro du coin, j'aurais jamais du écouter ces deux ivrognes...
Non mais je te jure qu'il existe ce village qu'il disait l'autre... Tu parles, j'aurais mieux fais de rester au fond de mon lit, bien au chaud...

Et vas y que je me mets à faire mon sac, à prendre deux ou trois trucs à manger et à prendre les notes que j'avais rédigées lorsque l'autre lui indiquait l'itinéraire...

Elle a bon dos ma curiosité, bon dos cette fâcheuse habitude de toujours vouloir découvrir de nouvelles contrées, de nouvelles coutumes. En attendant je ne sens même plus mes pieds...
Et le pire de tout c'est que je me mets à parler toute seule... Kalys reprends toi sérieusement ! Si on te voyait on te prendrais pour une folle...

En même temps, qui pourrait me voir, y'a pas un chien sur cette route ! J'ai du traverser des fôrets et si ça se trouve y'a un psychopathe qui va me couper en morceaux avant même que je puisse voir si ce foutu village existe...


Je sentais soudain un frisson parcourir mon corps. Pourtant au loin se dessinait une ombre… L’ombre d’un village où du moins ce que les rafales de neige voulaient bien me laisser discerner.

Je me hâtais alors, souriant enfin et espérant qu’il s’agissait bien de ce fameux village dont j’avais tant entendu parler. Les ombres se dessinaient plus nettement et même s’il avait plus l’allure d’un village fantôme les quelques lumières émanant des bâtiments avoisinant me laissaient espérer la présence de locataires.

La tempêtes s’abattait de plus belle contre mon corps ralentissant ma démarche. Du revers de la manche, je débarrassais un panneau jonchant le chemin de l’épaisse couche de neige qui le recouvrait m’indiquant ainsi que le bâtiment dans lequel j’étais sur le point d’entrer était l’Auberge du village.
Kalys

avatar

Féminin Age : 31
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Elfe
Date d'inscription : 18/03/2009

Nombre de messages : 192


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur choulinette3@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 10 Aoû - 19:53

Elle courait vers l'auberge, avec la démarche élégante d'un poulet décapité, soufflant et crachottant sous l'effort.
Fuir la nuit et la tempête demandait beaucoup trop d'effort pour ses petits poumons de naines.
Sa poitrine généreuse rebondissait sur ses kilos abdominaux en trop dans un mouvement de vague capable de donner le mal de mer au plus resistant des marins.


Foutredieu ! Pfff... Pfff.... Temps de cochon !... Pfff....

Elle traversa le village desert, et repéra rapidement l'auberge.
Sa lumiére dansait devant ses yeux comme un derriére de ver luisant : Il y a de la vie à l'intérieur, donc il y a également de l'animation et de l'alcool. CQFD.


Pfff... Pfff.... Attendez moi !!



( rentre dans l'auberge )
Gallir coeur-de-phelspat

avatar

Féminin Age : 64
Race : Naine
Date d'inscription : 08/08/2009

Nombre de messages : 7


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   Lun 7 Sep - 23:47

Un an, c'est dingue comme certaines années passent vites,
et d'autre non...
Sans doute que si j'étais rester ici, ou dans le coin elle serait passé plus vite, et aurait été moins sombre.
Bref mon petit Neil, tu n'es pas la pour philosopher sur ton état...
Oui autant le résumer en quelques cartes...


L'homme bats un jeu de carte a jouer. il en sort trois de ses longues mains aussi pâles et fines que son visage.
Un 4 de Carreau
Un Valet de Pique
Un 10 de Trèfle


Hum la plus haute des trois, le valet.
Effectivement il est de pique, le sentiment qui me domine est en effet de ce domaine. La tristesse, le chagrin, si bien décrit par les poètes, seul une femme, un très bon amis, un proche, de la famille, la perte d'une de ces trois choses peut faire monter le Pique jusqu'au valet. Une chance pour moi que je n'en suis pas a la dame, même au roi, mon chagrin m'aurai sans doute achevé.

Ensuite vient un 10, haute valeur également, cette fois dans le domaine du temps.
Effectivement j'ai un rapport à monsieur le temps très étrange, je n'étais jamais comme cela avant.
Me voila qui regrette mon passé, qui espère mon future, et qui reste aveugle a mon présent...Pris dans cette espece de mélancolie doublée d'une triste nostalgie...chouette cocktail, en effet j'ai atteint le 10, cela doit être mon record.

Etrange toute fois, de voir le domaine de l'insouciance, de la joie, de la fête persister en moi.
Certe à un faible niveau, mais le 4 de carreau est la.
Et il est vrai que c'est ce grin de folie, cette poussière d'insousciance qui m'a mené ici. Elle sort peut être de ma nostalgie, qui sait.
Bien que ce soit des humeurs noires qui me domines, me voila guidé par mon esprit joyeux, mon petit 4 de carreau. J'espere le monter jusqu'au rois, comme il y a quelques temps, où mon sourire pouvais toucher mes oreilles.



L'homme range ses cartes dans son paquet, qu'il bat un instant avant de le ranger dans la poche de sa veste violette décolorée.
Son allure est celle d'un clown dépressif, non sans rappeler celle d'un méchant dans un compte connu ventant les mérites d'un héros chauve-sourie.
Il se dirige vers le village d'un pas lent.
Cependant on peut apercevoir un sourire s'afficher doucement sur son visage, dévoilant de petites faussettes. Sa marche s'accélère.
En effet il pense a son passé, mais cette fois celui qu'il a eu dans ces contrées, et cela lui fait du bien.
Neil

avatar

Masculin Age : 27
Race : Humain
Date d'inscription : 06/10/2008

Nombre de messages : 39


Voir le profil de l'utilisateur yann.revillion@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L’arrivée des invités   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

L’arrivée des invités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Anim achevées :: Le Village (fermé) -