AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 d'Alpha à Omega

Message Auteur
MessageSujet: d'Alpha à Omega   Mar 28 Avr - 11:55

Prisonnier dans un corps façonné par des Dieux farceurs, j''avais l'impression d'être une ombre éphémère dans un monde insipide.
Humectant l'odeur des fleurs aux effluves suaves, je tentais de découvrir l'objet de ma venue dans ce lieu...Je me sentais vaporeux, comme un passage entre mon âme et ma conscience, deux mondes complémentaires, et tellement différents.
La conscience...Chère conscience...Toi si habile, Si maniable, tu attendais ton heure pour ressurgir à la limite de l'instinct, chère porte tu fais de moi un être et non un animal. Le pas est franchi, je m'offre à toi, tu ne demandes qu'à te distiller, à connaitre de nouveaux horizons..

Savoir, culture, douces amantes ...Tu fais de moi un être...Ils en déplaient à certains, ceux qui se nommaient père, mère, oncle, tante et autre mots qui nous rappellent ce lien intime qui nous lient. Ils rient, puis s'inquiètent de ma soumission au savoir... L'instinct est plaqué dans un coin de mon esprit, cruelle ennemie, je ne tiens pas à la connaitre...Regnant, mon identité...Me voila paria . Ils se moquent et me méprisent...Ceux qui jadis se nommaient famille, et amis...Tous s'éloignent, et me laissent sans un regret.
Me voila devenu l'objet de la honte. Ce qui ne se comprend pas, fait peur, attise la haine...j'en fait l'amère expérience.

Elle...Toi aussi...Ma belle amie, toi as qui volé mon coeur, tu n'as pas hésité à suivre le troupeau. Ton esprit aliéné par ton entourage et les principes de la frivolités.
Par un soir étoilé, à la lune d'un rouge sanglant...Tu t'es glissée dans ma chambre, ou les draps portent encore les souvenirs ardents de notre amour et tu as levé ton poignard.

Quelle a été la plus cruelle des douleurs? Celle ou ta lame froide pénètre ma chair,, laissant échapper mon fluide vital, ou celle d'un amour bafoué.
Ton regard avait perdu cette étincelle qui brillait autrefois. Cette magie imperceptible par les autres, faisant de moi, le gardien d'un trésor inestimable de ton amour.

Mon esprit s'égare, mon corps devient froid, et toi...Tu t'éloignes pour disparaitre dans les ténèbres. Que s'est il passé ensuite? je ne pourrais le dire....Es ce que je le serais un jour...
Dans cet endroit si paisible, ressemblant à ce paradis décrit par de nombreuses fables...Je me repose et tente de comprendre ce geste...

Je ne sais plus qui je suis, d'ou je viens, ni même mon nom...Seul les sentiments sont ancrés dans mon corps vaporeu. Son visage? son nom? mon nom? tout cela est tellement flou...Seul reste l'amertume, le regret...Et la vengeance...L'enfer est pavé de bonnes intentions....Oui....je vais chercher et comprendre, le temps sera mon allié...Je le sais, je le sens...toi, belle amie, fille des ténèbres, ou tu seras...Je te chercherais...


Ios

avatar

Masculin Age : 34
Race : Elf
Date d'inscription : 25/04/2009

Nombre de messages : 2


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

d'Alpha à Omega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Histoire libre -